Blockchain : AWS lance des templates pour Ethereum et Hyperledger Fabric

CloudLogiciels
Werner Vogels, CTO d’Amazon

AWS lance AWS Blockchain Templates pour fournir un moyen facile et rapide de créer et de déployer des réseaux blockchain en utilisant Ehtereum ou Hyperledger Fabric.

AWS se fend d’une offre en lien avec la blockchain, cette technologie décentralisée plébiscitée par de nombreuses firmes IT dans divers domaines qui dépassent largement le cadre des crypto-monnaies.

La filiale cloud computing d’Amazon lance en effet AWS Blockchain Templates qui doit permettre aux développeurs de créer plus facilement des projets basés sur la blockchain. On parle là du déploiement d’applications décentralisées dites dApps (pour « decentralized applications » en anglais).

Support d’Ethereum et d’Hyperledger Fabric

Les développeurs peuvent opter pour des templates relatifs à la plateforme Ethereum, qui alimente actuellement la majorité des nouveaux projets de blockchain et les ICO (Initial Coin Offering), ou Hyperledger Fabric, une solution de développement de blockchain open source développée par la Fondation Linux.

Ces templates AWS Blockchain déploient la structure blockchain choisie en tant que conteneurs sur un cluster Amazon Elastic Container Service (ECS), ou directement sur une instance EC2 exécutant Docker.

AWS de préciser qu’il n’y a pas de frais supplémentaires, dans un billet de blog. L’utilisateur ne devra s’acquitter que des frais relatifs aux ressources AWS exploitées pour l’exécution de son réseau blockchain.

Le service de cloud computing explique que « votre réseau blockchain est créé dans votre propre Amazon VPC, ce qui vous permet d’utiliser vos sous-réseaux VPC et vos listes de contrôle d’accès réseau. Vous pouvez attribuer des autorisations granulaires à l’aide d’AWS IAM pour restreindre les ressources auxquelles un cluster Amazon ECS ou une instance Amazon EC2 peut accéder. »

Concurrencer IBM, Oracle et Huawei

Cette plate-forme qu’on peut qualifier de «blockchain-as-a-service» (BaaS) d’Amazon Web Services (AWS) est destinée à concurrencer des projets similaires d’Oracle et d’IBM.

En effet, le lancement de ces templates clés en main intervient six mois après qu’Oracle ait dévoilé son service de cloud basé sur le projet open-source Hyperledger Fabric à l’occasion de l’Oracle OpenWorld et environ un an après qu’IBM ait annoncé sa propre offre blockchain-as-a-service basée sur Hyperledger.

Un autre nouveau concurrent de taille sur le marché du BaaS n’est autre que la société chinoise Huawei, qui a annoncé son Blockchain Service, également construit sur Hyperledger, la semaine dernière lors d’une conférence tenue à Shenzhen. Le groupe rejoint d’autres entreprises technologiques chinoises, dont Baidu et Tencent, qui disposaient déjà de plateformes blockchain.

S’il s’agit d’un nouveau produit relatif à la Blockchain d’AWS, Amazon s’intéresse à cette technologie émergente depuis un certain temps. Ainsi, en mars dernier, la firme dirigée par Jeff Bezos a annoncé un partenariat avec Luxoft Holding. Luxoft et cinq autres sociétés de conseil travaillent ensemble pour déployer des solutions blockchain pouvant fonctionner sur AWS.

(Photo : Werner Vogels, CTO d’Amazon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur