Bourse : dollar, automobile, VU et Ubi Soft

Cloud

Les places boursières européennes, soutenues par le raffermissement du dollar et par l’automobile, se sont reprises ce jeudi 6 janvier. VU et Ubi Soft démentent et mettent fin aux spéculations

Coup de frein aux spéculations sur le ‘chevalier blanc’ VU a secours d’Ubi Soft. Les deux acteurs des jeux vidéo ont chacun de leur coté démenti les rumeurs (

lire nos artciles). Le titre Ubi Soft recule de 1,85% et Vivendi Universal de 0,53%. La Bourse de Paris rebondit dans le sillage de ses homologues américaines et sur les bons chiffres de Renault qui a entraîné à sa suite les valeurs automobile. Le CAC40 progresse de 0,71% à 3.856,48 points. La Bourse de New York rebondit enregistre un rebond marginal malgré les chiffres du chômage. Le Dow Jones progresse de 0,24% à 10.622,88 points, le Nasdaq reste inchangé à 2;090 points. Déception sur les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, avec un bond des inscriptions hebdomadaires au chômage qui ressortent à 364.000 inscriptions contre 331.000 attendues. Le dollar repasse sous la barre des 1,32, à 1,3178 dollar pour 1 euro, avec une cinquième séance consécutive à la hausse. Le baril de pétrole léger se reprend à 45,10 dollars au Nymex. Retour spéculatif sur Oberthur Card Systems, le titre gagne 6,11%. La Deutsche Bank a dégradé sa note sur Sagem, qui recule de 1,08%, entraînant Snecma dont le titre perd 1,04%. Dans les semi-conducteurs, National Semiconductor annonce la suppression de 550 emplois, afin de rationaliser son outil de production. Une mesure toujours appréciée par les investisseurs, le titre gagne 1,13%. Le fabricant américain de serveurs Emulex a revu ses prévisions trimestrielles à la hausse, ce qui n’a pas empêché le marché de sanctionner le titre, qui recule de 1,34%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur