Bourse : en hausse. Retour à l'optimisme

Cloud

Net redressement sur toutes les places boursières, à commencer par New York

Plusieurs facteurs expliquent la reprise de la Bourse à Wall Street. C’est notamment la présentation, à Washington, d’un plan de relance par les Républicains, un plan s’élevant à 445 milliards de dollars (la moitié du montant avancé par l’équipe de Barack Obama…). Un compromis est donc possible au Sénat.

Autre facteur expliquant un timide mais réel retour à l’optimisme : les bons chiffres du groupe Merck, géant de la pharmacie.

Enfin, les investisseurs à Wall Street ont bien accueilli la hausse inattendue de l’indice des promesses de ventes immobilière et surtout l’annonce par la Réserve Fédérale des Etats-Unis du maintien, pour 6 mois, de ses facilités en liquidités en faveur des banques.

Conséquences : à New York, le Dow Jones a terminé en nette hausse de +1,78, soit un gain de 141 points à 8.078,36 points.

Le Nasdaq (valeurs technologiques) a également bien progressé +1,46%, gagnant 22 points, à 1.516,30 points.

Pourtant, certaines valeurs bancaires sont fortement dans le rouge: Bank of America a subi sa 4è séance consécutive à la baisse, perdant encore 11,7%. Citygroup a cédé -5,2%.

Le gros ‘couac’ de la journée est l’annonce par Motorola d’une chute brutale de ses ventes au 4è trimestre 2008 (-26%) et un trou de 3,5 milliards dans ses comptes de résultats sur ce même trimestre, soit un perte pour l’année dépassant les 4 milliards de dollars. L’action a perdu 11% ( lire notre article par ailleurs ).

Autre déboire : les sombres perspectives annoncées par SanDisk, géant des mémoires ‘flash’, qui a alerté sur le ralentissement de la consommation de produits d’électronique grand public. Le titre a dégringolé : -23,2%.

Toujours du côté des valeurs techno, après la clôture, la publication du 3è trimestre d’Electronics Arts (à fin décembre) affectera cette ambiance d’optimisme. Le géant du jeu vidéo, a publié des chiffres inférieurs aux attentes. Il a annoncé une progression de son chiffre d’affaires trimestriel à 1,65 milliard (contre 1,50 en 2008, même période) mais avec une perte de 641 millions sur ce seul trimestre, qui est pourtant, en principe, une des meilleures périodes de l’année, à l’approche des fêtes. Pire: il a déclaré s’attendre à une dégradation en 2009, donc un prochain exercice fiscal en négatif.

Première décision, E.A. a prévu une réduction de ses effectifs de 11%, soit la suppression de 1.100 postes et la fermeture de 12 sites.

Fort heureusement, les valeurs locomotives, telles que Microsoft, à +3,8%, IBM à +2,8%, ont nettement soutenu le Nasdaq.

En Europe, les places boursières ont su rectifier la tendance à temps, et après 3 séances de dépression, elles sont revenues en positif à l’annonce des quelques bonnes nouvelles en provenances des Etats-Unis.

Ainsi, le Dax a affiché la plus forte hausse avec un gain de +2,4% ; l’Euro Stoxx 50 a gagné +2,1% ; le FTSE est à +2,1%. Amsterdam et Londres ont progressé de +2%. Le Mib de Milan est à +1,3%, et Madrid gagne +1,6%.

A Paris, le Cac 40 est revenu tout près des 3.000 points, progressant de +1,8% à 2.982 points, mais dans un volume d’échange limité à 2,27 milliards d’euros.

Pourtant, de ce côté-ci de l’Atlantique, les nouvelles ne sont pas follichonnes. A Paris, la ministre de l’Économie a reconnu que l’objectif du gouvernement d’une croissance de 0,2% en 2009 n’est plus d’actualité… Le FMI prévoit un recul -1,8%.

A noter la forte hausse du titre France Télécom à +4,25%, tiré par la révision en hausse des prévisions de chiffre d’affaires et de résultats du britannique Vodafone qui a fait un bond de +7%.

Schneider Electric emporte la palme avec la plus forte hausse du CAC 40, à 5,47%, après l’annonce par le géant américain Emerson Electric (titre en hausse de +3,34%) d’un bénéfice plus important que prévu au premier trimestre au 31 décembre 2008.

Le fabricant de câble Nexans a vu son titre progresser de +1,22% : il vient de remettre des documents exigés par les autorités de Bruxelles qui soupçonnent un cas d’entente illicite.

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 3 février 2009, en valeur, et évolution par rapport au 2 février (en pourcentage). . en hausse GROUPE STERIA 8.130 +5.72%

ALTEN 12.165 +4.87%

ATOS ORIGIN 19.045 +4.47%

FRANCE TELECOM 18.550 +4.21%

ILIAD ( FREE ) 65.960 +3.39%

DASSAULT SYSTEMES 29.395 +3.18%

STMICROELECTRONICS 4.057 +2.45%

SOPRA GROUP 31.395 +1.93%

CAP GEMINI 26.750 +1.83%

SOITEC SILICON 2.540 +1.60%

GEMALTO 19.03 +1.22%

GFI 2.530 inchangé

. en baisse

ALCATEL-LUCENT 1.465 -1.68%

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.360 -3.28%

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur