Bourse: les marchés marquent une pause, semaine en léger recul

Cloud

Le 2è semaine d’août sur les places boursières affiche un palier. L’indice Michigan de la consommation des ménages US a pesé ce vendredi 14

La semaine boursière s’est achevée sur une note médiocre. Après quatre semaines consécutives à la hausse, les places boursières marquent une pause.

Le niveau des échanges n’est pas très élevé – pas étonnant en période estivale.

Mais surtout, les opérateurs de bourse, après le niveau record atteint ce jeudi 13 août (retour au niveau du 4 novembre 2008) ont réalisé quelques prises de bénéfices en attendant une reprise de confiance des ménages: malgré une légère baisse des prix, les consommateurs restent prudents – c’est ce qu’à traduit l’indice Michigan publié ce vendredi 14 août, l’après midi et qui a inverser, en quelques minutes, la fin de séance des places boursières, à commencer par l’Europe.

Ce vendredi, le Dow Jones (valeurs industrielles) terminé en baisse de 76,79 points, soit -0,8%, à 9.321,40 points.

Le Nasdaq a, lui aussi, reculé, -1,2%, perdant 23,83 points, à 1.985,52 points.

Cet indice des valeurs technos a notamment subi le recul de valeurs vedettes comme Apple (-1,59%) et Cisco (-2,14%).

L’élan du marché observé depuis la mi-juillet se ralentit.

La faiblesse des volumes d’échanges amplifiait les mouvements sur le marché. La semaine qui s’ouvre devrait poursuivre dans ce climat de doute, avec des indices clés, cela jusqu’au discours de Ben Bernanke, président de la banque fédérale américaines, ce vendredi 21 août.

En Europe, la semaine s’est achévée dans ce même climat.

Pratiquement tous les indices européens ont terminé dans le rouge.L’indice DJEurostoxx 50 a perdu -1,4%. Londres et Francfort reculent de respectivement 1% et 1,7%.

Le président de la Bundesbank, Axel Weber, estime, dans un entretien publié ce lundi 17 août dans le quotidien Suddeutsche Zeitung, qu’il est “trop tôt pour décréter la fin de la crise financière. (…). La première vague de turbulences liée aux produits structurés dans les bilans des banques est derrière nous. Maintenant le danger vient des activités de crédit nationales, comme une augmentation des défauts d’entreprises ou de particuliers“, estime-t-il.

A Paris, l’indice CAC 40 est retombé sous la barrre des 3.500 points, cédant -0,9% à 3492 points, avec un volume d’échanges limité de 2,48 milliards d’euros.

La tendance s’est brusquement inversée en fin d’après-midi, suite à la publication de l’indice Michigan.

Les valeurs automobiles ont creusé le recul dans l’après-midi. Renault a décroché de -5,17%.

A noter qu’Alcatel-Lucent a perdu -1,41% à 2,385 euros. Une étude du cabinet Dell’Oro estime que le suédois Ericsson a doublé l’écart qui le sépare de son plus proche concurrent Nokia Siemens Networks sur le marché des équipements de réseaux de télécommunications, tandis qu’Alcatel-Lucent a cédé du terrain.

Sur la semaine, le CAC 40 accuse un léger repli de -0,75%, après 4 semaines consécutives de hausse. On observe la même tendance sur l’ensemble des places européennes

_____

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, c= CAC 40), ce 14 août 2009, en valeur, et évolution par rapport au 13 août (en pourcentage). . en hausse:

ALTEN : 16.440(c) +1.29%

GROUPE STERIA : 18.170(c) +0.89%

DASSAULT SYSTEMES : 35.185(c) +0.73%

GEMALTO : 26.000(c) +0.66%

. en baisse:

GFI : 3.16(c) -0.32%

INGENICO : 15.150(c) -0.33%

STMICROELECTRONICS : 5.357(c) -0.43%

SOITEC SILICON : 6.210(c) -0.45%

CAP GEMINI : 32.280(c) -0.83%

ATOS ORIGIN : 33.070(c) -1.11%

ILIAD ( FREE ) : 68.96(c) -1.16%

ALCATEL-LUCENT : 2.385(c) -1.41%

SOPRA GROUP : 33.75(c) -1.46%

ALTRAN TECHNOLOGIES : 2.637(c) -1.60%

FRANCE TELECOM : 17.360(c) -1.78%

___

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur