Bourse : les technologiques chutent dans le calme

Cloud

Le marché se prépare à la trêve des confiseurs. Le CAC 40 est repassé sous la barre des 3.500 points

Les marchés ont été peu sensibles au relèvement du niveau d’alerte des risques d’attentats aux Etats-Unis, tandis que les investisseurs procèdent aux derniers ajustements destinés à la bonne présentation des bilans. Le dollar est reparti à la baisse, avec un nouveau plancher historique à 1,2448 dollar pour 1 euro.

C’est donc dans le calme que la Bourse de Paris a entamé les derniers jours de l’année 2003, à la veille de la ‘trêve des confiseurs‘ qui débutera mercredi à 14h00 et se terminera lundi matin. Le CAC40 a abandonné 0,17% pour repasser sous la barre des 3500 points, à 3.496,06 points. A la veille de la publication de nombreuses statistiques économiques américaines, la Bourse de New York a su résister au risques d’attentas et terminer en territoire positif. Le Dow Jones progresse de 0,58% à 10.338,00 points, son plus haut de l’année, et le Nasdaq se reprend de 0,25% à 1.955,80 points. Les valeurs technologiques continuent d’être sous pression entre le dollar et l’indécision du Nasdaq, à l’exemple de Soitec qui a perdu 4%, Thomson 3,9%, GFI Informatique 3,2%, Infogrames 2,8%, Unilog 2,7%, Steria 2,7% ou STMicroelectronics 2,5%. La SSII Atos Origin a confirmé ses objectifs pour 2003, et annoncé une charge de 224 millions d’euros pour dépréciation d’actifs après acquisition de KPMG Consulting. La Commission européenne a autorisé le rapprochement entre Vivendi Universal Entertainment et NBC. Il est vrai que l’Europe sera peu concernée par le nouveau géant des média NBC Universal, dont l’essentiel des activités se situe aux Etats-Unis. Enfin, sans doute l’effet du départ du ‘Queen Mary 2’? le titre Alstom a perdu 7,1% malgré l’annonce d’un contrat de 181 millions d’euros avec la RATP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur