Bourse : rumeurs de cessions chez Vivendi Universal

Cloud

Séance du lundi 5 mai : le CAC40 frôle les 3000 points

Le CAC40 a maintenu la progression entamée mollement vendredi, allant jusqu’à frôler les 3000 points. L’indice vedette de la Bourse de Paris a terminé à 2.996,22 points, en hausse de 1,12%. Si les valeurs technologiques résistent, le Nasdaq progresse de 0,08%, à 1.504,04 points, il n’en va pas de même pour les autres valeurs à Wall Street, où le Dow Jones est reparti en baisse de 0,60% à 8.531,57 points. L’Italie continue de présenter une exception sur le marché des télécoms. Telecom Italia affiche une hausse de 4,7% de son chiffre d’affaires au premier trimestre. Les rumeurs de cessions de l’activités parcs d’attraction à un fonds d’investissement américain, relayées par le ‘Financial Times’, ont profité au titre Vivendi Universal. Cependant, pour éviter les deux milliards de dollars d’impôts générés par la vente en parcelles de ses actifs dans les médias américains, Vivendi Universal pourrait céder la totalité de ses actifs, avant d’en racheter une partie. Les déclarations rassurantes de Charles Dehelly, le p-dg de Thomson, à ‘La Vie Financière’, ont-elles aussi profité au titre. Les actionnaires d’AOL Time Warner se livrent à une guerre de tranchées autour des prochaines élections de son conseil d’administration. La polémique porte sur la candidature de président démissionnaire de la division internet AOL, Steve Case, et de deux autres cadres de la filiale, Ken Novak et Miles Gilburne. Même si leur réélection semble acquise, certains actionnaires, comme le plus gros avec 7,5% des parts, Capital Research & Management, tentent de les écarter du conseil d’administration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur