Bourse : vers un retour de bâton sur les semi-conducteurs ?

Cloud

Encore dopées par les valeurs technologiques, les places boursières européennes se sont maintenues sur leur lancée haussière, confirmée par la bonne tenue des statistiques américaines et le reflux du cours du pétrole

En exprimant ses craintes sur les stocks des fabricants de semi-conducteurs,

Applied Materials, premier équipementier mondial du secteur et à ce titre valeur de tendance, a soufflé le froid sur les acteurs du secteur, malgré ses bons résultats trimestriels qui ont cependant permis au titre de progresser de 0,13 %.

L’équipementier table sur une stagnation des ventes et des commandes sur le trimestre en cours, ce qui n’est pas bon signe pour un secteur qui traditionnellement se prépare à honorer une activité plus élevée en fin d’année. Mais la tendance positive des technos s’est quand même imprimée sur les semi-conducteurs, Soitec a progressé de 5,61 %, Alcatel de 2,82 %, STMicroelectronics 1,46 %.

La majorité des technos se sont cependant bien tenues, et ont continué d’entrainer les marchés, dont la Bourse de Paris qui a progressée de 0,44 % à 5.137,31 points.

La Bourse de New York a profité des statistiques et du pétrole pour s’afficher en forte hausse. Le Dow Jones a progressé de 0,86 % à 11.327,12 points, tandis qu’emporté par les technos le Nasdaq a enregistré un bond de 1,63 % à 2.149,54 points.

La production industrielle américaine a progressé de 0,4 % en juillet, marquant une pause après les 0,8 % en juin et légèrement inférieure au consensus. Idem pour le taux d’utilisation des capacités industrielles, 82,4 %, qui s’est cependant légèrement amélioré par rapport à juin.

Les statistiques américaines des prix à la production et au détail ont continué d’alimenter la perspective d’une pause dans la hausse pourtant annoncée des taux de la Fed. Le dollar en profite pour continuer de se replier, à 1,2837 dollar pour 1 euro.

Malgré le net recul des stocks de brut et d’essence aux Etats-Unis, qui viennent cependant confirmer sans réelle surprise la tendance saisonnière, et après le constat de l’affaiblissement de la demande américaine qui a poussé l’Opep a réviser ses prévisions pour la demande à la baisse, le cours du pétrole a continué de s’afficher en nette baisse au Nymex, repassant sous la barre des 72 dollars. Le baril de brut léger s’est affiché à 71,89 dollars.

En bonne place pour un rapprochement avec la filiale SBS de services informatiques de l’allemand Siemens, la SSII Atos Origin aligne une nouvelle séance en forte hausse, 2,66 %. Une perspective qui profite aux SSII : Steria a progressé de 3,94 %, Capgemini 3,35 %, Alten 3,34 %, Altran 2,45 %, Sopra Group 1,53 %, GFI Informatique 0,20 %.

Les valeurs technologiques ont continué de tirer le marché vers le haut. Iliad a progressé de 4,79 %, Dassault Systèmes 4,10 %, Gemplus 3,70 %, Gemalto 3,27 %, EADS 2,20 %, Thomson 1,82 %, Oberthur CS 1,44 %, France Telecom 0,87 %, Business Objects 0,38 %, UbiSoft 0,30 %.

A Wall Street, l’équipementier des télécoms Qualcomm a annoncé une nouvelle technologie de diffusion de vidéo sur les mobiles, MediaFLO, qui devrait être disponible en 2008 au Japon et compenser le repli de l’activité CDMA développée par le groupe. Le titre a bondi de 6,71 %.

Nvidia a gagné 7,17 %, Sun 4,33 %, BAE Systems 4,26 %, eBay 3,57 %, Dell 2,94 %, Intel 2,65 %, IBM 2,61 %, Symantec 2,46 %, Apple 2,30 %, Cisco 2,18 %, Google 1,77 %, ATI 1,75 %, Electronic Arts 1,61 %, HP 1,29 %, Yahoo 0,75 %, Amazon.com 0,65 %, Microsoft 0,32 %, Adobe 0,11 %, Red Hat 0,09 %. Oracle a perdu -1,15 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur