Boursorama lance une banque en ligne

Cloud

La filiale de la Société Générale lance une banque d’épargne en ligne

Boursorama étoffe ses activités. Le groupe spécialisé jusqu’à aujourd’hui dans l’information financière et boursière et dans la distribution de produits d’épargne annonce le lancement de ‘Boursorama Banque’, un service de banque d’épargne en ligne.

Ce dernier proposera un compte courant, appelé ‘Boursorama Plus’, qui sera associé à une carte bancaire “à tarif compétitif”. Boursorama Plus permettra de saisir au mieux les opportunités d’investissement, de gérer intégralement en ligne son compte bancaire 24 heures sur 24, explique la filiale de la Société Générale. La mise minimum est de 2.000 euros pour l’ouverture d’un compte et les quatre premiers retraits de chaque mois aux distributeurs sont gratuits. Les virements et les prélèvements ne sont pas facturés mais aucun chéquier n’est proposé. “On ne veut pas tout faire”, a dit Vincent Taupin, p-dg de Boursorama, en soulignant que Boursorama Banque n’avait pas vocation à être la première banque de ses clients ni de se lancer dans le crédit. A cette occasion, une nouvelle version des sites Internet sera mise en ligne. Le nouveau portail se caractérise par “une mise en avant des rubriques dédiées aux produits d’épargne moyen et long terme, une optimisation de l’architecture du site facilitant l’accès à l’information, et une visibilité plus importante de l’offre de Boursorama banque”. Vincent Taupin souligne que : “Le lancement de Boursorama Banque marque une étape capitale dans le développement du groupe en France. Notre ambition est d’offrir aux particuliers la meilleure solution pour gérer l’ensemble de leur patrimoine financier.” Au troisième trimestre 2005, Boursorama a annoncé un résultat net de 4,8 millions d’Euros, contre 1,4 million un an plus tôt. Le résultat opérationnel atteint 6,6 millions. “Le trimestre écoulé est le meilleur trimestre jamais réalisé par le groupe”, indique le courtier, qui parle de résultat d’exploitation “record”. Avec cette annonce, Boursorama prend encore plus de poids dans le secteur bancaire. En 2003, le groupe avait racheté le courtier en ligne Self Trade après avoir fusionné avec Fimatex, filiale de la Société Générale. En France, Boursorama revendique 126.000 comptes et près de 3 milliards d’euros d’encours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur