Bouygues fait évoluer son i-mode

Régulations

Nouveaux mobiles, nouveaux services sont au programme. Objectif: atteindre 500.000 abonnés à fin décembre

Ca bouge dans le secteur des services multimédias pour mobiles. Après l’adaptation française de Vodafone Live chez SFR et le lancement d’Orange World (voir nos informations), Bouygues Télécom y va aussi de son annonce avec l’évolution de son i-Mode.

Au programmes des nouveautées, des nouveaux mobiles multimédias fournis par Mitsubishi, Panasonic et Sagem. L’opérateur annonce aussi un éventail de nouveaux services (220 contre 80 jusqu’ici) surtout orientés dans le domaine des jeux. Un positionnement logique: le secteur des jeux sur mobiles devrait représenter 3 milliards d’euros en 2008 contre 200 millions en 2002. Il s’agit aussi et surtout de ne pas laisser le champ libre à la concurrence avant la période décisive des Fêtes, période faste dans les ventes de mobiles. 8 à 10 euros par abonnés Concernant les résultats de l’i-Mode, Bouygues Télécom se veut satisfait. Un an après son lancement, il compterait 360.000 clients. Selon l’opérateur, la France est le pays où la “greffe” i-Mode a le mieux prise. L’Allemagne compterait, par exemple, moins de 200.000 abonnés. Mais on est quand même très loin des 36 millions d’abonnés japonais, pays d’origine de l’i-Mode… Bouygues espère atteindre 500.000 abonnés à fin décembre et un million à terme. Il s’agit également d’atteindre avec ce service 20% de la base de clients contre 5% aujourd’hui. L’opérateur indique enfin que ses abonnés i-Mode génèrent un revenu moyen de 8 à 10 euros par mois, ce qui est inférieur aux premiers objectifs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur