Brevet JPEG : Microsoft sur la liste des poursuivis

Régulations

Après Adobe, Apple, Canon, Creative Labs, Dell, Hewlett-Packard, IBM, JVC, Macromedia, Sony et Xerox, c’est au tour de Microsoft d’être poursuivi par Forgent sur un brevet JPEG

JPEG (

Joint Photographic Experts Group) est un standard dans les formats d’images. Il exploite des technologies de compression, dont certaines font l’objet de brevets déposés depuis 1987 par Forgent Network. La société possède en particulier un brevet non pas sur le format JPEG mais sur une procédure pour la compression des images au standard JPEG, comme le confirme le ‘Independent JPEG Group‘. Pourtant ce consortium IJG avait affirmé en 2002 que le brevet de Forgent portait sur une technologie de compression différente de la celle de ses membres? Depuis avril 2004, 31 sociétés sont poursuivies par Forgent, et pas des moindres -Adobe, Apple, Canon, Creative Labs, Dell, Hewlett-Packard, IBM, JVC, Macromedia, Sony et Xerox. Pour Sony, qui a versé 16 millions de dollars à Forgent, ainsi que pour Adobe et Macromedia, qui auraient, eux aussi, versé plusieurs millions de dollars, l’affaire s’est conclue par un passage à la caisse pour éviter le procès. Mais pour Microsoft, qui semblait épargné par Forgent Network et ne figurait pas encore sur la liste, c’est trop tard. Après un an de négociations qui n’ont pas abouti, l’éditeur a été ajouté à la liste des plaintes. Le format JPEG figure en effet parmi les formats supportés par un nombre important d’applications, comme Windows et Internet Explorer. Microsoft va-t-il une nouvelle fois s’appuyer sur son trésor de guerre pour régler le conflit à l’amiable ? Plus d’une trentaine de sociétés auraient déjà acquis un accord de licences, pour un montant cumulé supérieur à la centaine de millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur