Capgemini ouvre un datacenter ultra écologique

DatacentersRéseaux

Avec son PUE de 1,08, le nouveau datacenter anglais de Capgemini est exemple en terme d’efficacité énergétique. Ce centre informatique servira de modèle pour les futures réalisations de la compagnie.

Construit sur une friche industrielle de Swindon, près de Londres, le nouveau datacenter Merlin de Capgemini met l’accent sur la réduction de la consommation électrique. Le PUE (Power Usage Effectiveness, un indice qui mesure l’efficacité énergétique d’un datacenter) atteint ici une valeur record de 1,08. La SSII frôle l’efficience parfaite (autant d’énergie consommée que réellement utilisée, soit une perte quasi nulle). Selon Capgemini, la moyenne du marché est comprise entre 2,0 et 2,5.

Le refroidissement par apport d’air extérieur, l’emploi de matériaux écologiques pour la construction du bâtiment, une gestion fine du site et une très grande modularité (rendue possible par l’adoption de blocs amovibles) permettent de réduire les besoins en électricité par deux et les coûts de maintenance par quatre, par rapport à un centre informatique traditionnel.

« Merlin ouvre la voie à une nouvelle génération de datacenters écologiques et efficaces. Il servira de modèle aux différentes installations que nous mettrons en place pour répondre à la demande de nos clients », explique Richard Dicketts, directeur de la gestion des infrastructures au niveau mondial pour Capgemini.

La compagnie a d’ores et déjà dépensé 100 millions d’euros dans la construction de 25 datacenters, qui totalisent plus de 26 000 serveurs physiques. Merlin, propose pour sa part une surface de plus de 9290 m², dont 5574 m² sont réservés à l’hébergement de serveurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur