CES 2009 : Asus et Dell adoptent l’Atom Z dans leurs ultraportables

Cloud

… avec comme résultat des machines plus économes en énergie ou disposant d’écrans plus grands

Le processeur Intel Atom est très populaire dans les ordinateurs ultraportables économiques. Il n’est toutefois pas dénué de défauts. Ainsi, il est livré avec un jeu de circuits dépassé et gourmand en énergie. De plus, Intel ne permet pas son intégration dans un portable disposant d’une dalle LCD de grande taille.

Pour contourner ces problèmes, Dell a adopté l’Atom Z et le jeu de circuits Intel US15W, un couple initialement destiné aux MID (Mobile Internet Devices) et aux terminaux mobiles. Résultat ? L’Inspiron Mini 12 propose un écran panoramique de 12,1 pouces, mais une autonomie un peu décevante.

La firme décline aujourd’hui ce concept original avec son Inspiron Mini 10, un produit architecturé autour d’un Atom Z530 cadencé à 1,6 GHz. Il propose un écran panoramique de 10 pouces, pour une résolution de 1280 x 720 points. La connectique est particulièrement soignée : récepteur TV, GPS, module réseau sans fil à la norme 802.11n, etc. Espérons que ce modèle offrira une autonomie digne de l’Atom Z.

Le choix technologique initié par l’Inspiron Mini 12 a été repris par Asus pour son S121. Cet ultraportable adopte un processeur Atom Z520 cadencé à 1,33 GHz et un écran panoramique d’une diagonale de 12,1 pouces. Ce produit devrait embarquer un maximum de 2 Go de mémoire vive et un disque dur Flash de 512 Go. Le tout proposera une autonomie record de huit heures. Au vu de ces caractéristiques avancées, il est fort probable que cet ultraportable sera tout… sauf économique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur