CES 2018: Amazon embarque Alexa en Toyota et Lexus

CloudData & StockageMobilité
amazon-alexa-toyota-lexus

Alexa fait une incursion sur le marché automobile avec Toyota, après la conquête de la technologie d’assistance vocale d’Amazon des foyers connectés.

C’est le produit star de l’édition 2018 du CES : l’assistant vocal. Alexa (Amazon), Siri (Apple), Bixby (Samsung) ou Google Assistant..Les intégrations des outils compagnons par commandes vocales se multiplient (voir focus ITespresso.fr).

Pour sa part, Amazon capitalise sur le succès d’Alexa sous le prisme du secteur automobile. Toyota Motor vient de prendre position.

Alexa sera intégré dans certaines futures gammes de véhicules de marques Toyota et Lexus dès cette année. Les modèles concernés ne sont pas précisés mais ils embarqueront dans la foulée les systèmes d’infodivertissement “maison” (Toyota Entune 3.0 App Suite ou Lexus Enform App Suite 2.0).

Les services vocaux gagnent rapidement en popularité ,et grâce à notre intégration avec Amazon, les clients de Toyota et de Lexus pourront bientôt parler à Alexa dans leurs voitures en déplacement“, a déclaré Zack Hicks, Vice-Président et CIO de Toyota Motor North Americ.

Grâce à la myriade de « skills » (les applications d’Alexa qui enrichissent l’assistant vocal), Alexa offre d’innombrables fonctionnalités.

Comme la capacité de contrôler des équipements domotiques installés chez soi directement depuis sa voiture. Le conducteur pourra ainsi demander de monter la température des pièces de son domicile avant son arrivée ou bien de déclencher l’ouverture de la porte de garage d’une simple commande vocale.

Si Alexa permet des requêtes habituelles (lancement de playlists, accès au bulletin météo…), il offrira également de nouvelles fonctionnalités dans la voitures elle-même. Comme la possibilité de démarrer le véhicule à distance ou de verrouiller les portes de la voiture en passant par un autre appareil intégrant d’Alexa (pourquoi pas une enceinte connectée Amazon Echo).

L’automobile constitue un nouveau territoire d’expansion pour Alexa et les domaines d’applications sont potentiellement nombreux. Ainsi, l’assistant numérique devrait de surcroît aller dans le sens de la sécurité, en aidant les conducteurs à garder les yeux sur la route.

Nous sommes ravis que Toyota et Lexus apportent Alexa aux clients sur la route“, a déclaré John Scumniotales, responsable du produit pour Amazon Alexa Automotive.

Notre vision pour Alexa est qu’elle devrait être partout où un client pourrait avoir besoin d’elle – à la maison, au bureau, sur les téléphones – et dans les voitures. Cette intégration signifie que les clients peuvent interagir avec Alexa, pratiquement partout où ils conduisent.

Amazon compte aussi collaborer avec Toyota sur sa nouvelle navette modulaire du constructeur automobile appelée e-Palette (un concept-car pouvant devenir une boutique mobile).

L’an passé, Amazon avait déjà collaboré avec Ford pour intégrer Alexa dans certaines de ses voitures équipées du système d’exploitation Sync 3.

Effervescence dans le conversationnel

Dans le cadre du CES, Amazon a aussi annoncé des partenariats avec le constructeur de véhicules électriques Byton autour de l’intégration d’Alexa dans un écran 49 pouces qui couvre le tableau de bord de son concept car mais aussi Panasonic et Anker.

Des jonctions avec d’autres assistants IA (au-delà d’Alexa) dans le secteur automobile ont été annoncées à cette occasion : intégration de Bixby (Samsung) par Harman International (acquis par le groupe coréen) et de Google Assistant dans Android Auto.

De son côté, le géant chinois de la technologie Baidu favorise les passerelles entre Apollo (plateforme ouverte de technologies de conduite autonome) avec sa plateforme conversationnelle DuerOS. Début janvier, il a annoncé un partenariat avec BlackBerry autour du système d’exploitation QNX.

(Crédit photo : Lexus/Toyota – Auto Shanghai 2017)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur