Chantage au piratage informatique : deux ans de prison

Cloud

Un maître-chanteur, suisse, est condamné pour avoir proféré des menaces de piratage informatique et tenté d’extorquer 30 millions!

Un Suisse de 60 ans vient d’être condamné par le tribunal de Zurich à deux années de prison ferme pour avoir tenté d’extorquer 30 millions d’euros à l’Union des Banques Suisses (UBS). En novembre 2003, il s’était fait passer pour l’intermédiaire d’un groupe de pirates informatiques. Dans plusieurs courriers électroniques transmis à la banque, il s’était fait menaçant. Si l’UBS ne lui achetait pas un programme informatique pour 30 millions d’euros, elle serait l’objet, d’après les courriers d’attaques informatiques susceptibles de causer des dégâts importants à son système d’information. Mais la banque ne s’est pas laissé impressionner. Elle a aussitôt dénoncé le maître-chanteur à la police suisse qui l’a arrêté quelques semaines plus tard. Devant le tribunal, l’intéressé a déclaré avoir agi “par jeu”, ce qui n’a pas convaincu le jury, qui ne partage pas visiblement le même humour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur