Cinquième trimestre dans le rouge pour Palm

Cloud

Le fabricant ne parvient pas à sortir la tête de l’eau et les prévisions ne sont pas optimistes

Palm s’enfonce dans le rouge. Pour son premier trimestre 2008-2009, le fabricant américain de smartphones fait état d’

une perte de 41,9 millions de dollars, soit -0,39 dollar par action, contre une perte de 841.000 dollars (-0,01 dollar) il y a un an et une perte de 0,23 dollar attendue par les analystes selon Reuters Estimates. Il s’agit de la cinquième perte trimestrielle consécutive pour le groupe.

Le groupe explique ces difficultés par de nouvelles dépréciations d’actifs, d’ailleurs, le chiffre d’affaires a progressé de 1,6% à 366,9 millions de dollars. Mais Palm ne profite pas du succès des smartphones dans le monde. Selon le Gartner, ce marché a progressé de 15% au 2e trimestre à 32 millions d’unités.

Pour ailleurs, le contexte économique morose pèse sur les perspectives du fabricant. Lors d’une conférence téléphonique, Ed Colligan, p-dg de Palm, a déclaré que le chiffre d’affaires allait baisser au deuxième trimestre par rapport au premier, sans fournir de précisions chiffrées.“Nous n’allons pas donner de chiffres spécifiques (…) nous avons décidé de ne pas livrer de prévisions chiffrées”, a-t-il déclaré. Plutôt inquiétant.

Malgré ses efforts, Palm est distancé sur le marché des smartphones par Nokia, RIM (BlackBerry), HTC et se voit menacer par Apple et son iPhone. La faute notamment à des références trop peu nombreuses et trop peu originales.

Néanmoins, Palm ne reste pas inactif. Son modèle d’entrée de gamme grand public, le Centro, a été vendu à plus d’un million d’exemplaires (en avril dernier). Plus récemment, le groupe a lancé un nouveau Treo Pro afin de mieux concurrencer les BlackBerry. Un terminal complet mais ne distinguant pas de la concurrence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur