Cisco déçoit les marchés, les solutions de stockage à la traîne

Réseaux

Les chiffres du premier trimestre fiscal, en ligne avec les prévisions récentes, ne répondent pas aux attentes des analystes financiers. Entre autres contre-performances, les ventes de solutions de stockage

En fait Cisco a atteint ses prévisions, mais les analystes, sur Wall Street, étaient convaincus qu’elles seraient dépassées -et se déclarent donc “déçus”! Sur le premier trimestre (au 27 octobre) de sa nouvelle année fiscale, Cisco Systems annonce un résultat de 1,5 milliard de dollars, soit un gain rassurant de 21 cents par action. Et la progression du chiffre d’affaires est, elle aussi, très honorable à près de 6 milliards (5,97) soit une progression de 17% par rapport à l’exercice fiscal, même trimestre. Or ces chiffres sont conformes aux récentes estimations établies par l’équipementier. Selon l’agence financière Thomson First Call, les bénéfices sont bien au rendez-vous, mais ce sont les ventes qui ont déçu le marché boursier. D’autant que John Chambers avait lancé une forme d’avertissement en août dernier en déclarant que d’autres dirigeants s’inquiétaient, comme lui, de la conjoncture économique dans le contexte de la hausse des prix du pétrole et des élections américaines. Toujours selon les analystes, les perspectives de l’année fiscale restent pourtant bonnes: les ventes du deuxième trimestre (au 31 janvier 2005) devraient atteindre 6,22 milliards de dollars, avec un bénéfice de 22 cents par action. Et le chiffre d’affaires de l’année fiscale atteindrait 25,17 milliards! Mais les experts boursiers attendent, une nouvelle fois, John Chambers au tournant: confirmera-t-il ces (belles) prévisions – s’interroge le Wall Street Journal.

Léger recu en solutions de stockage Lors de sa conférence téléphonique, ce 9 novembre, John Chambers a admis un recul de 2% sur le chiffre d’affaires dans les solutions de stockage, alors que l’ensemble des ventes du groupe ont légèrement progressé (+0,8%). Mais il a souligné que ces mêmes ventes de solutions de stockage ont crû de 160% par rapport à l’an dernier. Selon les estimations de Light Reading, qui rappelle que Cisco ne détaille pas officiellement ses revenus en matière de solutions de stockage, le chiffre d’affaires aurait été inférieur à 40 millions de dollars, contre 40,6 millions au trimestre précédent. Ce qui signifierait que la part de marché de Cisco, s’agissant toujours de systèmes de stockage, aurait stagné face, par exemple, à Brocade qui annonce 171,6 millions de chiffre d’affaires sur le trimestre écoulé (contre 165,4 millions sur le trimestre précédent), tandis qu’à l’inverse McData prévoit 99,87 millions, en retrait par rapport aux 107 millions du trimestre précédent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur