Cisco se lance sur le marché des caméras vidéo avec Flip video

Cloud

Rachetée par Cisco, la société Pure Digital vient de lancer sa gamme de mini-caméras. La question est de savoir comment se positionnent ces caméras vidéos.

La firme Cisco vient d’annoncer le lancement de Flip video. Une gamme de 3 mini-caméras censées remplacer les camescopes traditionnels, plus lourds, et «utilisées deux ou trois fois dans l’année », indique t’on du côté de Pure Digital, une société rachetée par Cisco.

En pariant sur la recrudescence du nombre de vidéos sur Internet, la firme californienne Cisco lance donc plusieurs caméras de petite taille. Baptisées Flip Vidéo, elles se sont déjà vendues à 2,5 millions d’exemplaires à travers le monde selon le constructeur. Une volonté affirmée de conquérir des parts de marché, se tailler même la part du lion en tâchant de s’octroyer entre 20 et 25 % des parts de marché du secteur des caméscopes. Reste que des concurrents se sont déjà placés sur le secteur, notamment Kodak, Samsung, Creative ou Apple et ses nouveaux iPod Nano.

Toujours est-il que côté technique le Flip est un appareil plutôt intéressant, proposant entre 1 et 2 heures de vidéos directement encodées en mp4. Disponible en version HD, et mini HD, la gamme s’étoffe de produits pratiques tenant dans la poche pour réaliser des vidéos entre amis ou de famille. Professionnels s’abstenir.

Au menu des quelques détails rendant l’utilisation du Flip parfois ardue on pourra noter un connecteur USB fixe et non doté de fil (attention aux ports peu accessibles donc). De même, si le micro est bien intégré, l’appareil n’offre aucune entrée audio. Enfin l’impossibilité de prendre des captures d’image directement depuis l’appareil (seulement depuis le logiciel fourni en extrayant les images de la vidéo). Des détails au fil de l’utilisation qui font néanmoins du Flip un appareil correct.

Livré avec un logiciel (Mac et PC) fourni dans la mémoire de la caméra, FlipShare permet de monter les vidéos, inscrire un générique ou encore intégrer une musique de fond. De même, FlipShare permet de partager des vidéos par e-mail ou les charger directement sur un compte YouTube ou MySpace.

L’argument de Cisco réside donc uniquement sur la facilité d’utilisation et de poster les vidéos sur Internet. Une position soutenue par Ulrike Tegtmeier, Vice-présidente produits grand public pour les marchés européens : « Les consommateurs plébiscitent le côté pratique et la simplicité d’emploi des caméscopes Flip avec lesquels la vidéo devient un véritable plaisir. »

blogminohdchomefronthighrescopie.jpg

Le modèle basique est disponible en blanc, rose et jaune (vignette) pour 149 euros (le point faible des Flip…), les modèles HD et Mini HD (notre photo) sont, eux, proposés à 199 euros. Disponibles depuis le 3 novembre, reste à savoir s’ils trouveront leur public.