Cybersécurité : le ransomware, n°1 des attaques en France

Politique de sécuritéSécurité

Dans le panorama des menaces informatiques, la demande de rançon est celle qui a le plus massivement touché les entreprises françaises, loin devant les attaques virales générales et la fraude externe ou les vols d’information. Infographie.

 » La majorité des entreprises sont toujours touchées par des cyber-attaques. Dans près d’un cas sur deux, les attaques ont des impacts concrets sur le business des entreprises touchées : indisponibilité du site, arrêt de la production, etc. »  explique le Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique (CESIN).


Résultat du Sondage OpinionWay pour le CESIN-  

Les résultats de son sondage annuel (janvier 2018)  mis en infographie par Statista  rappelle que la demande de rançon ( ransomware) est devenue la cyber-attaque la plus fréquente, loin devant les attaques virales générales et la fraude externe ou les vols d’information.

« Dans le même temps, deux types d’attaques sont moins fréquentes qu’en 2017 : les attaques par déni de service et la défiguration de site web. Le social engineering et les vulnérabilités résiduelles permanentes touchent une entreprise sur deux et viennent compléter le tableau des cyber-risques auxquels les entreprises sont les plus exposées. » indique le CESIN

Malgré les risques encourus,  les solutions de sécurité déployées représentent moins de 5% du budget IT dans près des deux tiers des entreprises. 

Le sondage révèle que les entreprises utilisent en moyenne plus de 11 solutions de sécurité. Le VPN est le plus répandu avec 85% des répondants l’ayant déployé. Mais des solutions comme l’identification forte et la supervision de la sécurité (58%) montent en puissance.

 

Lire aussi :