Dassault Systèmes révise à la baisse ses résultats trimestriels

Régulations
Dassault Systèmes

Le titre de Dassault Systèmes a plongé en Bourse lundi, après que l’éditeur de logiciels de création 3D a revu à la baisse ses objectifs pour le troisième et le quatrième trimestre 2013.

Référence des logiciels de création 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM), Dassault Systèmes a présenté lundi 14 octobre des résultats préliminaires inférieurs à ses objectifs pour le troisième trimestre et revu à la baisse ses perspectives pour le quatrième trimestre 2013.

En cause : le report de contrats ainsi que la préférence de certains clients pour la location de licences.

Un report de 12 millions d’euros de contrats pour Dassault Systèmes

À 496 millions d’euros, le chiffre d’affaires non-IFRS du trimestre clos le 30 septembre a progressé de 4 % à taux de change constants par rapport à la même période l’an dernier, alors que Dassault Systèmes anticipait fin juillet une hausse de 8 % à 520 millions d’euros.

L’éditeur français de logiciels dirigé par Bernard Charlès explique cette différence par un report de 12 millions d’euros de contrats dans les derniers jours du troisième trimestre, et par un chiffre d’affaires des services inférieur d’environ 4 millions d’euros aux attentes. Le groupe fait également état d’un impact de huit millions d’euros lié à la préférence de clients pour la location plutôt que l’achat de licences.

Sur le plan géographique, le chiffre d’affaires total non-IFRS est en progression de 2 % en Asie, de 1 % sur la zone Amériques et de 7 % en Europe. Si la marge opérationnelle, à 31,6 %, est légèrement supérieure aux attentes, le bénéfice net par action non-IFRS du troisième trimestre est en baisse de 1 % à 0,88 euro.

Un avertissement sur résultats sanctionné en Bourse

« Concernant nos prévisions, nous envisageons d’ajuster nos objectifs de chiffre d’affaires du quatrième trimestre en prenant en compte une poursuite du transfert d’activité vers la location de licences, quelques décalages de transactions et l’affaiblissement de certaines monnaies de pays émergents », a expliqué par voie de communiqué Thibault de Tersant, directeur général adjoint de Dassault Systèmes en charge des affaires financières.

Le groupe table donc sur la fourchette basse de l’objectif de chiffre d’affaires du dernier trimestre qui se situerait à 565 millions d’euros environ (+5 % sur un an), soit 20 millions d’euros de moins que prévu précédemment.

Cet avertissement a fait plonger le titre de Dassault Systèmes de plus de 9 % à 87,6 euros peu avant 15h00 lundi à la Bourse de Paris. L’éditeur de logiciels détaillera ses objectifs pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2013 à l’occasion de la publication des résultats définitifs du troisième trimestre, le 24 octobre prochain.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – La high-tech dans les transports


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur