Dédup progressive et réplication cloud pour la sauvegarde Arkeia

Réseaux

Arkeia Software annonce la version 9.1 de sa solution de sauvegarde de données pour les environnements en réseau, Arkeia Network Backup, qui propose de nouvelles fonctionnalités de déduplication progressive pour faciliter la réplication hors site, vers le cloud par exemple.

Arkeia Software annonce la version 9.1 de sa solution de sauvegarde de données pour les environnements en réseau, Arkeia Network Backup, qui propose de nouvelles fonctionnalités de déduplication progressive pour faciliter la réplication hors site, vers le cloud par exemple.

Arkeia Software, société d’origine française créée en 1996 et aujourd’hui installée en Californie, a été la première à proposer une solution de sauvegarde en réseau pour les environnements Linux. Cette solution reconnaît la majorité des distributions Linux et des grandes applications Open Source, nous citerons MySQL, PostgreSQL et OpenLDAP. Elle permet aux solutions de l’éditeur de supporter la majorité des plateformes Linux et Unix, ainsi que du Mac à Windows pour sauvegarder de multiples clients sur un même serveur.

La sauvegarde des données dans les entreprises se doit de supporter la diversité des équipements et des environnements. Une solution comme Arkeia Network Backup permet de mutualiser la sauvegarde des données quelque soit la taille de l’entreprise et de ses réseaux. Elle se heurte cependant aux limites du Wan et de sa bande passante… Les solutions de déduplication, en auscultant les données afin de ne pas traiter les doublons, apportent une réponde pertinente pour optimiser (réduire) la quantité d’informations qui transitent sur les réseaux.

En 2009, Arkeia a réalisé une acquisition stratégique : Kadena Systems. Cette start-up possède une technologie unique et brevetée de déduplication qualifiée de ‘progressive’. Au lieu de sauvegarder au niveau du fichier, de dimension variable, ou de blocs fixes, donc figés, la déduplication progressive s’exécute sur des blocs variables, ce qui permet l’insertion de données. Cette technologie rend la déduplication plus rapide et élimine la recherche de limite à chaque bloc.

Une ouverture vers le cloud

Arkeia continue de faire évoluer la technologie de Kadena. La version 9.1 de Arkeia Network Backup, qui sera disponible en janvier prochain, affiche ainsi une évolution sensible. Rappelons que la version 9.0 a été justement marquée par l’intégration de la technologie de déduplication progressive. Mais qu’apporte-t-elle ?

Nous assistons actuellement à une évolution en profondeur de l’approche de la sauvegarde (backup) : la consolidation des données aboutit traditionnellement à une sauvegarde sur bandes hors site. L’infrastructure de l’entreprise doit pouvoir supporter l’augmentation du volume des données, mais également son transport. Rapidement, la bande passante sature. Avec la déduplication, qui détecte les doublons et les exclut de la sauvegarde, la quantité de données à sauvegarder peut chuter jusqu’à 90% ! La déduplication progressive offre un meilleur ratio de compression, ce qui accélère la vitesse de transfert. L’effet est immédiat, avec un trafic réduit, la fenêtre de sauvegarde s’en trouve également réduite.

Avec les entreprises qui s’intéressent de près au backup sur le cloud, que la facilité, la rapidité et l’externalisation du stockage rendent attrayant – jusqu’à parfois envisager de remplacer la sauvegarde sur bande -, la combinaison de la déduplication progressive et de la réplication offre une solution performante de sauvegarde des environnements WAN distribués, apte à libérer de la bande passante dont sont de plus en plus friandes les solutions partagées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur