Dell compte sur Windows 7 pour redresser les comptes

Cloud

Les revenus de Dell au troisième trimestre affichent une chute annuelle de plus de 50%.

Entraîné par la récession économique, Dell a poursuivit sa chute au troisième trimestre. Le constructeur texan a annoncé un bénéfice net de 337 millions de dollars, en recul de 54 % sur un an. Le chiffre d’affaires global n’atteint pas les 12,9 milliards de dollars alors que les analystes en espéraient plus de 13 milliards.

Sur une base annuelle, tous les secteurs accusent une baisse. La division grand compte chute de 23 % à 3,4 milliards de dollars (mais progresse de 4 % par rapport au deuxième trimestre); à 3 milliards le secteur PME baisse de 19 % (mais en hausse de 5 % d’un trimestre à l’autre), les ordinateurs grand public perd 10 % à 2,8 milliars, et le secteur public se réduit de 7 % à 3,7 milliards de dollars.

Michael Dell n’en reste pas moins confiant. Outre les signe de reprise amorcés entre le deuxième et le troisième trimestre, le patron fondateur voit « une amélioration dans la demande en informatique qui se prolonge au quatrième trimestre ». Un élan particulièrement constaté dans les secteurs grands comptes et PME, selon le dirigeant.

L’arrivée de Windows 7 devrait confirmer l’embellie. « Le lancement de Windows 7 est très bien accueilli par les PME et les consommateurs, et nous enn verrons les bénéfices lors de notre 4e trimestre fiscal. » Un tendance qui devrait se confirmer en 2010 avec la sortie de la recession et le renouvellement attendu des parcs informatiques des entreprises.

D’autre part, compte sur son activité services, renforcée par l’acquisition de Perot Systems, pour redresser la barre. Dell espère générer 8 milliards de dollars de sa nouvelle organisation de services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur