Deutsche Telekom est prêt avaler Orange Netherlands au prix fort

Régulations

L’opérateur historique allemand pourrait débourser jusqu’à 1,6 milliard
d’euros

Malgré ses difficultés financières actuelles et une crise sociale sans précédent, Deutsche Telekom entend générer de la croissance via des acquisitions. Harcelé sur son marché domestique, l’opérateur allemand veut renforcer ses positions aux Pays-Bas où il est déjà présent en s’offrant la filiale d’Orange mise en vente par France Télécom.

Mais il n’est pas seul sur le coup. Des fonds d’investissements lorgnent également l’opérateur néerlandais. Du coup, les offres s’envolent. Et une proposition évaluée à 1,6 milliard d’euros faite par Deutsche Telekom serait sur le point de faire la différence.

« Un accord n’est pas encore tout à fait signé, mais on en est très proche », a indiqué une source proche du dossier à Reuters.

En cas de victoire, Deutsche Telekom serait en mesure de fusionner les troisième et quatrième opérateurs mobiles néerlandais, réduisant au passage le nombre de concurrents sur l’un des marchés les plus compétitifs d’Europe.

Orange Netherlands détient une part de marché de 11% environ dans la téléphonie mobile et compte près de 600.000 abonnés à l’internet haut débit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur