DevOps : pourquoi les internautes s’y intéressent davantage

DéveloppeursProjets

La création de la CD.Foundation, une offre étendue de solutions et des salaires à la hausse ont dopé l’engouement d’internautes pour le DevOps.

L’intérêt d’internautes pour le DevOps est manifeste.

En effet, comme l’a constaté le site Devops.com, la proportion de recherches portant sur le mot clé DevOps et agrégées par Google Trends augmente depuis 5 ans.

En France, les premières recherches sur le terme associant développement et exploitation de logiciels ont été identifiées par Google vers 2010. Leur volume a progressé depuis.

Au printemps 2019, les requêtes associées à l’approche DevOps ont bondi.

Plusieurs facteurs expliquent la tendance :

Une fondation, des solutions et des perspectives

En mars 2019, pour commencer, la Fondation Linux a annoncé la création de la Continuous Delivery Foundation (CD.Foundation, CDF).

Outre Netflix et Google, CloudBees, Alibaba, Atos, GitLab, Huawei, IBM, JFrog, Puppet, Red Hat et SAP font partie de la vingtaine de membres fondateurs de l’organisation.

Tous contribuent à des projets open source d’intégration et de déploiement continus (CI/CD). Ensemble, ils ambitionnent de renforcer un écosystème centré sur l’automatisation des tests et le développement agile de logiciels.

De quoi attirer de nouveaux talents et rassurer le marché.

Autre élément d’explication : l’offre d’outils d’automatisation des développements, tests et déploiements applicatifs s’est étoffée.

À cela s’ajoutent la disponibilité de formations et certifications variées, une employabilité plus élevée que la moyenne et des salaires orientés à la hausse, surtout aux États-Unis.

Cependant, malgré la ferveur, la plupart des organisations peinent encore à intégrer et tirer profit des meilleures pratiques du DevOps.

Lire aussi :