E-commerce : une croissance continue en 2009

Cloud

L’année prochaine, le secteur devrait rester sur le chemin de la croissance, mais…

Secoué par la crise, le secteur de la vente traditionnelle marque le pas depuis plusieurs mois. La vente à distance, via le Web, se porte quant à elle comme un charme. Selon une étude réalisée par le cabinet Xerfi, reproduite par Le Figaro, la croissance du secteur devrait une fois de plus être au rendez-vous.

La vente à distance devrait ainsi croître de 10% en 2009, contre seulement 12% attendus pour l’année 2008. Des géants internationaux comme Amazon aux entreprises françaises comme Ventes-privées, les cyber-marchands ont particulièrement bien tiré profit de la crise.

En 2009, la sensibilité au prix va s’accroitre et devenir décisive dans les décisions d’achats“, et donc aux commerçants en ligne qui peuvent plus jouer sur les prix, estime Vincent Deruelles, auteur de l’étude.

Le Web, longtemps accusé (à tort) de « cannibaliser » les ventes des magasins traditionnels risque ainsi d’endosser réellement ce rôle dans un contexte de crise. Sanctuaire des bonnes affaires et des prix réduits, la Toile devrait, en 2009, recevoir les faveurs de consommateurs encore plus nombreux.

Depuis le début de l’année, le chiffre d’affaires (CA) des 40.000 sites de vente en France a augmenté de 30%, un chiffre supérieur aux 20% constatés en 2007, à période comparable. En 2009, la croissance, bien qu’en léger repli, devrait néanmoins atteindre 25%.

L’année prochaine, les ventes en ligne devraient représenter 80% des ventes à distance, confirmant ainsi le recul des ventes par téléphone et par correspondance.

Rappelons néanmoins que si la croissance est bien attendue pour l’année 2009, le secteur devrait, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), connaître un net recul en 2010, avec une croissance du chiffre d’affaires réduite à 17%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur