Écrans tactiles et systèmes hybrides : Dell rénove ses ‘notebooks’

Cloud

La compagnie dévoile le successeur d’un de ses plus beaux produits, le Latitude XT

Dell remplace son ultra portable convertible en Tablet PC, le Latitude XT, par le Latitude XT2. Écran panoramique de 12 pouces, processeur Intel basse consommation, disque flash optionnel, ce modèle reprend toutes les qualités de son prédécesseur. Il s’agit donc pour l’essentiel d’une opération de modernisation pour ce portable pétri de qualités et communicant à l’extrême.

Les évolutions sont nombreuses : maximum de 5 Go de mémoire DDR3, processeurs de nouvelle génération, écran multitouch, etc. L’autonomie maximale passe également de 9,5 heures à 11 heures. Voilà un gain appréciable pour les professionnels. Le poids de l’ensemble se fixe à 1,64 kg avec une batterie 4 cellules et à 1,72 kg avec une batterie 6 cellules. Attention toutefois, car nous ne connaissons pas le poids de la batterie d’extension. Cette dernière prend place sous la machine et permet d’atteindre les 11 heures d’autonomie. Sans elle, l’autonomie sera réduite de moitié, ce qui demeure plus que correct.

Le prix de base (hors promotion) du Latitude XT2 se fixe à 1.604 euros HT, un tarif très raisonnable – pour ne pas dire inédit – pour un produit de cette classe. C’est aussi moins cher que le prix officiel du Latitude XT. Au tarif de base de 1.703 euros HT, ce dernier perd une grande partie de son charme. Dell casse toutefois le prix de cette machine, qui redevient subitement plus intéressante. Au gré des promotions, le Latitude XT passe ainsi parfois sous la barre des 1.250 euros HT.

delllatitudext.jpg

Portables hybrides : la prochaine étape ?

Si le Latitude XT est un produit qui a su redorer le blason de la firme, cette dernière nous promet quelques autres surprises pour 2009. La plus grosse est l’arrivée d’ordinateurs portables pourvus d’un processeur ARM en plus des traditionnelles puces Intel. Les Latitude E4200 et E4300 peuvent ainsi démarrer en quelques secondes dans un environnement limité (basé sur une SUSE Linux Enterprise Desktop 10), dédié à Internet et aux opérations de gestion personnelle. Cette fonction est assez similaire à Splashtop, que propose Asus sur certains de ses produits. Toutefois – ARM oblige –, l’autonomie est ici exceptionnelle.

Selon nos sources, cette technologie hybride devrait se répandre assez largement dans le monde des ordinateurs portables classiques. Mais elle pourrait encore être améliorée : il serait intéressant pour les utilisateurs de pouvoir faire fonctionner les deux environnements simultanément. C’est ce que proposent aujourd’hui des produits comme l’HTC Shift.

Notez que Dell propose un Inspiron Mini 9 architecturé autour de la distribution Linux Ubuntu 8.04. Il est disponible pour seulement 299 euros TTC, soit 50 euros de moins que la mouture pourvue de Windows XP. Au besoin, un dérivé à 249 euros TTC est équipé de 512 Mo de mémoire et d’un module flash de 4 Go. C’est largement suffisant pour Linux.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur