Electronic Arts résiste bien

Cloud

Dans un marché difficile, le leader américain annonce une perte plus faible que prévu

En attendant les nouvelles consoles de salon de nouvelle génération, les éditeurs de jeux vidéo souffrent. Pour autant, le numéro un du secteur, l’américain Electronic Arts semble bien résister.

Au premier trimestre de son exercice, le groupe fait état d’une perte plus faible que prévu à 81 millions de dollars, soit 26 cents, contre une perte de 58 millions (19 cents) un an plus tôt. Hors exceptionnels, la perte par action ressort à 12 cents. Les analystes attendaient en moyenne une perte avant exceptionnels de 24 cents, selon Reuters Estimates. Le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 13% à 413 millions de dollars, à comparer à un consensus de 336,6 millions. Du coup, EA revoit ses objectifs à la hausse, à la grande joie des investisseurs. Pour le deuxième trimestre en cours, l’éditeur table sur un résultat à l’équilibre avant exceptionnels pour un chiffre d’affaires de 635 à 685 millions de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice de deux cents par action avant exceptionnels et un CA de 627,7 millions. Pour l’ensemble de l’exercice, l’éditeur a relevé légèrement sa prévision de chiffre d’affaires à 2,8-3,0 milliards de dollars. Il table toujours sur un bénéfice de 35 à 65 cents par action hors exceptionnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur