Avec The Machine, HP pousse les memristors et la fibre dans l’IT du futur

CloudComposantsDatacentersStockage

‘The Machine’ combinera des processeurs classiques, un bus d’interconnexion optique et un système de stockage à base de memristors. Une offre signée HP.

HP n’est pas qu’un simple fabricant de PC x86. Voilà en substance le message qu’a voulu faire passer la firme lors de l’événement HP Discover 2014 de Las Vegas.

Depuis sa création en 1939 (voir à ce propos notre quiz « HP, du garage à la multinationale »), HP a été un champion de l’innovation, avec la création de produits comme les calculatrices portables, les processeurs RISC ou encore les serveurs blades. Dans le cadre de sa présentation, Meg Whitman, patronne de la firme, portait une montre calculatrice, la HP-01, dévoilée en 1977, et qui se veut le premier représentant de l’informatique ‘wearable’.

Une façon originale de fêter le 75e anniversaire de HP, mais aussi de rappeler que la société peut encore surprendre. « Nous avons besoin d’un nouveau style d’IT », explique-t-elle. Des propos rapportés par nos confrères de TechWeekEurope UK.

Les Labs reprennent la main

Certains produits annoncés lors du HP Discover 2014 sont très impressionnants, comme le système HPC Apollo 8000 et son PUE étonnant de seulement 1,06.

Toutefois, ce sont les HP Labs qui ont fait le show lors de cette rencontre, avec la présentation de ce que pourrait être l’informatique du futur, au travers d’un produit appelé The Machine. Au menu, une accélération radicale des transferts de données, via l’utilisation de fibre optique pour le transport des informations et de memristors (plus denses et plus rapides que la mémoire flash) pour leur stockage.

« Les ordinateurs passent 90 % de leur temps à brasser des données entre la mémoire cache et l’espace de stockage, explique John Sontag, vice-président HP Systems Research. Nous voulons utiliser des électrons pour le traitement, des photons pour la communication et des ions pour le stockage. »

Le concept inauguré par The Machine ne devrait toutefois pas voir le jour avant 2020. Les premières barrettes de mémoire à base de memristors pourraient pour leur part faire leur entrée dès 2016. HP explique à TechWeekEurope UK que plusieurs étapes restent à franchir, dont certaines dans le secteur du logiciel. La firme devrait ainsi bientôt se rapprocher de la communauté open source pour mettre au point un tout nouveau système d’exploitation dédié à ces machines de nouvelle génération.

Crédit photo : © HP


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur les vêtements intelligents (wearable)
Quiz Silicon.fr – Que savez-vous des supercalculateurs ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur