Encore un nouveau patron pour Ericsson

Régulations

En cinq ans, l’équipementier suédois aura changé quatre fois de chef. Ce qui n’aura pas empêcher le groupe de sombrer.

C’est à la mode : aujourd’hui les grands groupes changent de patron comme de chemises. Après Vivendi ou encore France Télécom, c’est au tour d’Ericsson de changer de big boss.

Démissionnaire, Kurt Hellström sera remplacé en avril par Carl-Henric Svanberg, actuel directeur général d’un fabricant de serrures… C’est le quatrième changement en cinq ans. Il faut dire qu’Ericsson va mal et que ses actionnaires n’ont pas trouvé d’autre solution que de “remercier” à chaque difficulté le patron du groupe. Le dernier en date s’est vu reprocher la déconfiture du suédois sur le marché des téléphones mobiles. Par ailleurs, même s’il est leader sur le marché des équipements de réseaux, cette activité est en repli depuis plus d’un an. Pour le nouvel “élu”, il s’agira de poursuivre le contrôle des coûts de la firme. Un contrôle qui passe par la poursuite probable des plans sociaux dans l’entreprise. Il y a cinq ans, Ericsson comptait 102.000 employés: ils sont 64.000 aujourd’hui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur