Ericsson signe pour 5 ans avec le Bangladesh

Réseaux
Benglalink choisit Ericsson pour rénover sa facturation

Ericsson va installer le nouveau système de facturation pour l’opérateur Benglalink, qui espère notamment développer le modèle du forfait dans un pays majoritairement en prépayé mobile.

Nouveau marché pour Ericsson. L’équipementier annonce la signature d’un contrat de cinq ans avec Benglalink, l’un des principaux opérateurs du Bangladesh avec 25 millions de clients. Ericsson se chargera de la mise à jour du réseau mobile.

Celle-ci se concentrera essentiellement sur le système de facturation. Lequel bénéficiera d’une extension IN (intelligent network) accompagnée de services de conseil et d’intégration de systèmes et du support. Il se verra enrichi d’une architecture redondante afin d’assurer le fonctionnement du service en cas de panne de réseau quelconque (notamment face aux catastrophes naturelles).

Enfin, l’OSS (Operational Support System) Navigator d’Ericsson facilitera le monitoring et la gestion du réseau à Benglalink, qui pourra en tirer des informations sur le comportement de ses utilisateurs. Ce qui permettra à l’opérateur de développer des services et modèles économiques innovants propres aux attentes des clients, selon Ericsson.

90 % du marché en prépayé

Benglalink se prépare en effet pour l’avenir. L’opérateur souhaite développer le modèle forfaitaire. Ce qui, dans un pays où plus de 90 % des clients adoptent le modèle de la carte prépayée (26 % en France à titre de comparaison), risque de ne pas être une sinécure. « C’est pourquoi nous avons opté pour une puissante solution consolidée, unifiée et standardisée qui nous apportera un avantage concurrentiel dans les services prépayés, déclare Mohammed Osman, PDG par intérim et chef de la direction financière de Banglalink.Cette mise à jour nous facilitera également la mise en place d’un système de facturation prépayé et postpayé convergent dans l’avenir. Plus important encore, il nous donne la possibilité de lancer rapidement de nouveaux produits et services à valeur ajoutée. »

Ce nouveau marché va donc renforcer la base utilisateur des solutions de facturation d’Ericsson. Lesquelles permettent aujourd’hui à plus d’un milliard de personnes dans le monde (sur les 2 milliards que l’équipementier opère à travers ses offres réseau) d’effectuer des transactions en mode prépayé comme post-payé dans les réseaux mobiles comme dans le fixe.

Crédit photo  © Steve Evans


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur