France : le e-commerce poursuit son envol, mais peu de variants!

Régulations

Pour la première fois, la proportion d’acheteurs en ligne dépasse celle des non-acheteurs inquiets de livrer leurs coordonnées bancaires en ligne

La croissance du commerce électronique français ne faiblit pas. De trimestre en trimestre, le nombre d’internautes acheteurs gonfle de façon très rapide. Selon une étude TNS-Sofrès l’e-commerce a progressé de 20% en un an et concerne désormais 36% des internautes. Il y a un an, les acheteurs en ligne représentaient 30% de la population des internautes, rappelle l’étude.

L’essor du haut débit et une meilleure confiance dans les moyens de paiements expliquent cette tendance. D’ailleurs, le baromètre montre que pour la première fois, la proportion d’acheteurs en ligne dépasse celle des non-acheteurs inquiets de livrer leurs coordonnées bancaires en ligne. En outre, la quasi-totalité des acheteurs se disent satisfaits de leur expérience d’achat en ligne: 91% d’entre eux se déclarent prêts à réaliser d’autres achats de cette façon. Seul élément qui n’évolue pas trop: le type d’achat fait en ligne. Il concerne principalement les DVD achetés par 47% d’entre eux), les livres (45%) ou CD (40%), le matériel informatique (33%), les vêtements (33%) et les billets de train (29%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur