France Télécom et Deutsche Telekom se reparlent…

Régulations

L’allemand envisage de coopérer avec le français dans le domaine de la recherche et du développement, a annoncé son patron, Kai-Uwe Ricke, à Berlin

Cette coopération, si elle est effective, mettrait un terme à une brouille de plusieurs années entre les deux partenaires. En avril 1999, France Télécom avait été trahi par Deutsche Telekom, quatre mois après avoir scellé un accord prévoyant des participations croisées entre les deux groupes. L’opérateur historique allemand avait préféré un mariage avec Telecom Italia, qui a tourné court depuis. Puis en décembre 1999, France Télécom s’était fait souffler l’opérateur mobile allemand E-Plus, racheté par le néerlandais KPN. Ce qui l’avait amené à s’allier quelques mois plus tard avec la société allemande MobilCom. Un très très mauvais choix…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur