France Télécom lorgnerait sur Turk Telekom

Cloud

Le gouvernement turc est sur le point de lancer la privatisation du premier opérateur télécom du pays

France Télécom repart-il à la chasse aux acquisitions? On peut en effet le croire. De source officielle on apprend que onze sociétés étrangères, dont l’opérateur historique français, ont demandé des informations sur la privatisation de Turk Telekom, qui sera l’une des plus grosses opérations de ce type réalisées par Ankara.

Telecom Italia et l’espagnol Telefonica font également partie de ces 11 sociétés étrangères. Un responsable turc des affaires économiques, qui a requis l’anonymat, a précisé qu’outre les trois sociétés européennes déjà citées, le sud-africain MTN , qui est le plus gros opérateur africain de téléphonie mobile GSM, et un opérateur de mobile malaisien qu’il n’a pas identifié participent eux aussi au processus d’information. Les acquéreurs potentiels ont demandé à l’administration chargée de la privatisation de prolonger la phase d’information du 15 jusqu’au 30 juillet et Ankara devrait présenter le calendrier de cette opération au début du mois prochain. La Turquie n’a toujours pas avancé de prix de vente pour Turk Telekom, le monopole turc du téléphone filaire, mais selon des analystes ce prix pourrait ne pas dépasser les deux milliards de dollars, compte tenu de l’affaiblissement du secteur des télécommunications à travers le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur