Free : “les opérateurs proposent du faux illimité”

Cloud

Interrogé par Le Monde, le patron d’Iliad (Free) Xavier Niel confie sa position sur le marché de la téléphonie mobile. Candidat à la quatrième licence de téléphonie mobile, Free compte lancer une offre illimitée.

Iliad, candidat à la quatrième licence de téléphonie mobile avance ses pions. Dans une entrevue accordée au journal Le Monde, le p-dg estime que les opérateurs de téléphonie jouent le jeu du “faux illimité” en proposant des forfaits et abonnements en fonction du débit utilisé. Il dénonce à mots couverts l’alignement sur les prix des trois opérateurs historiques.

Xavier Niel va même plus loin, à la question de sous-entendre que les opérateurs se seraient mis d’accord sur les tarifs, le patron de Free répond : “Oui, et pourtant ils ont déjà été condamnés pour entente. Sur l’iPhone par exemple : SFR, Bouygues et Orange le proposent quasiment au même prix. C’est une plaisanterie, non ?

Même s’il reste réservé sur l’offre de Free puisqu’elle ne devrait pas être lancée avant 2011, Xavier Niel précise : “Sans révéler de secret : nous nous dirigeons vers quelque chose qui aurait dû toujours exister : un prix défini dans lequel on a une consommation illimitée, mais à un prix grand public, pas à 80 euros par mois !” Xavier Niel cherche là à se démarquer de ses concurrents en critiquant leur approche du marché.

A ce titre, Free entend investir 1 milliard d’euros sur le terrain du mobile. Une somme qui ne devrait pas compromettre le futur positionnement de l’opérateur sur la fibre optique.

Toujours est-il que pour l’heure, le calendrier d’attribution de la 4e licence 3G est toujours bloqué. L’appel à candidature doit faire l’objet d’un décret que le gouvernement n’a toujours pas publié. Début mars, le président de l’Autorité, Jean-Claude Mallet , espérait un appel à candidature pour la fin mars afin de clôturer le dépôt des dossiers au 30 juin 2009 au plus tard. Fin avril, aucun texte d’appel à candidature n’a vu le jour.

De quoi laisser encore du temps au dirigeant de Free de lancer des piques en direction de ses concurrents…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur