Free Pro : ce que contient vraiment l’offre

FibreOperateursRéseaux
Free Pro

L’offre Free Pro est lancée. Le ticket d’entrée est à 49,99 € HT par mois. Mais pour quels équipements et quels services ?

49,99 €, et même 39,99 € pendant un an. Tel est le prix « de façade » de l’offre Free Pro. En tout cas celui sur lequel l’opérateur a communiqué ce matin pour le lancement officiel.

La brochure tarifaire en témoigne : c’est un peu plus compliqué. Cela commence avec les frais de mise en service : 50 €. Hors taxes, comme tous les prix annoncés dans le cadre de cette offre.

Une partie des services pour lesquels on paye ne sont inclus que si on les demande à la souscription. C’est le cas du disque dur de 1 To. Ou encore du lien 4G (modem illustré ci-dessous) destiné à prendre le relais en cas de défaillance de la connexion principale.

4G Free Pro
La SIM livrée avec le routeur inclut 100 Go de données par mois (débit réduit au-delà).

Une autre partie des services sont en option. Parmi eux :

  • Le stockage local supplémentaire
    40 € le disque de 1 To pour occuper la deuxième baie SATA III intégrée à la Freebox Pro ; 200 € les deux SSD
  • Le stockage cloud supplémentaire
    2 €/mois pour chaque tranche de 100 Go au-delà des 200 Go inclus
  • Les répéteurs Wi-Fi
    Jusqu’à trois, pour 40 € l’unité
  • Le kit de mise en baie
    Pour 59 €, il permet l’installation de la box dans une armoire 19 pouces (hauteur : 1U).
  • Une Freebox Pro de remplacement (20 €/mois)
  • Le support « premium » (20 €/mois)
    Il donne accès à l’assistance par téléphone, tous les jours – hors fériés – de 8 à 20 heures. Et garantit une réponse « en moins de 2 heures » pour les demandes faites sur l’espace client.
    Le support standard n’inclut pas d’assistance téléphonique et garantit un temps de réponse « en moins de 8 heures ».
    Sur l’un et l’autre niveau de support, les interventions sur site s’effectuent le jour ouvré suivant le diagnostic.

Free Pro : c’est aussi un forfait mobile

Concernant la box, elle est 100 % fibre. Débits maximaux : 7 Gb/s en réception et 1 Gb/s en réception sur le lien principal. Le port Ethernet réservé au lien secondaire (par défaut, le backup 4G) est à 2,5 Gb/s. Le Wi-Fi est tribande (2,4 GHz et 2 x 5 GHz), avec sécurisation WPA3.

La partie téléphonie fixe inclut deux lignes. D’un côté, une analogique avec numéro non géographique et possibilité de portabilité. De l’autre, un numéro VoIP, également non géographique, et sans portabilité.
On notera les appels illimités entre autres vers les mobiles de France (DOM inclus), d’Amérique du Nord (USA, Canada) et de Chine. Ainsi que vers les fixes d’une centaine de destinations. La ligne VoIP supplémentaire est facturée 9,99 €/mois.

La partie téléphonie mobile inclut une ligne. On y retrouve le même type d’appels illimités depuis la France. S’y adjoignent 150 Go de data, peu importe le réseau utilisé… à condition d’être sur un mobile 5G. Sur un appareil 4G, l’enveloppe passe à 100 Go. Et sur un appareil 3G, à 3 Go. Dans tous les cas, le débit est réduit au-delà.

Pas de réduction de débit, mais des frais si on dépasse l’enveloppe à l’étranger. Celle-ci inclut 25 Go dans l’UE et une quarantaine de pays supplémentaires. Free y ajoute, depuis ces mêmes zones, les SMS illimités vers toute la France et les MMS illimités vers la métropole.

Le forfait mobile peut être souscrit seul, à 19,99 €/mois. Qu’on s’y abonne ainsi ou dans le cadre de l’offre Free Pro, des frais de mise en service s’appliquent : 10 € par ligne à partir de la deuxième. Même prix pour remplacer une SIM. Il n’y a, par ailleurs, pas de support premium (cf. brochure tarifaire).

Illustrations © Iliad / Jaguar Network


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT