Google annonce la sortie de son tableur Spreadsheet

Régulations

Avec ce concurrent d’Excel, le géant du Web entame encore un peu le monopole de Microsoft

L’annonce confirmée dans les colonnes du

“Wall Street Journal est loin d’être anodine. L’hyperactif du 3W, Google, propose en effet au téléchargement, une version test de son tableur Spreadsheet. Les tableurs sont très adaptés à l’univers professionnel. Ils permettent la manipulation des listes et des chiffres en vue d’effectuer des statistiques et des calculs financiers. Le plus utilisé est celui de Microsoft : Excel Ce tableur made in Google est donc disponible dans une version d’évaluation précise le groupe qui avec cette annonce confirme sa stratégie de conquête du marché des applications professionnelles même si son tableur n’offre pas toute la panoplie des fonctions d’Excel. Spreadsheet est un logiciel “en ligne” à la sauce Ajax Web 2.0, c’est-à-dire qu’il ne peut être utilisé que sur Internet. Il permet d’enregistrer des textes ou des tableaux sur son disque dur et de partager des informations avec d’autres utilisateurs en ligne. Spreadsheet dispose en effet d’un module de messagerie instantanée très utile pour partager rapidement des informations. Jusqu’à dix personnes peuvent partager en temps réel un document. Le lancement de Spreadsheet intervient trois mois après l’acquisition d’une start-up californienne spécialisée dans la création de tableaux de calculs et de manipulation de données capable de gérer les données numériques et alphanumériques : Upstart. Rappelons que Google s’est également de Writely, éditeur d’un traitement de texte Ajax. Un programme que Google propose en option lors du téléchargement de Spreadsheet. Avec cette “double” annonce, Google continue de marcher sur les plates-bandes de Microsoft. Rappelons que Microsoft est lancé dans une stratégie ‘live’ depuis plusieurs mois et propose plusieurs de ses logiciels au téléchargement. L’arrivée de Google dans l’univers des applications métiers en ligne, est donc une mauvaise nouvelle pour le groupe de Redmond. Avec ces deux logiciels phares Word et Excel, Microsoft a de l’avance sur le nouveau venu et domine largement le marché. Reste que le challenge est de taille. Les bonnes performances des précédentes applications proposées par Google laissent à penser que la bagarre va être rude entre les deux groupes. La concurrence des logiciels du libre comme Openoffice pour Word ou VLC pour Windows Media Player menace le monopole de Microsoft dans le domaine des applications PC. Et l’on voit mal comment le groupe de Bill Gates va inverser la tendance si ce n’est en jouant sur ses énormes moyens. Car de plus en plus d’éditeurs utilisent la Toile comme une boutique en ligne, une vitrine pour applications. La sortie de Spreadsheet va donc pousser le groupe a investir dans ses propres services Web et pour ne pas se laisser dépasser par le trublion Google. D’ailleurs, la firme devrait lancer prochainement une version en ligne d’Office selon “The Guardian”. Depuis un an, le groupe multiplie les annonces concernant des services en ligne associés à ces programmes Windows et Office avec pour ambition de conquérir toujours plus de nouveaux utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur