Google Chrome utilisé par plus d'un internaute sur dix

Logiciels

Petit à petit, le navigateur web Google Chrome assoit sa position. Il franchit aujourd’hui les 10% de part de marché. Le succès de cette solution se confirme donc.

Une petite révolution a eu lieu pendant la pause estivale. Le navigateur web Google Chrome a profité de cette période pour passer le cap des 10 % de parts de marché.

Les données de Net Applications et du W3Counter pour août ne sont pas encore disponibles, contrairement à celles de StatCounter, qui sont sans appel : avec 10,74 % de parts de marché, Chrome se place en troisième position derrière Firefox (31,06 %) et Internet Explorer (51,41 %). Ces chiffres sont meilleurs en Europe (10,78 %), mais moins bons en France (9,7 %) où les internautes favorisent Firefox (35,5 %). Notez qu’en juillet Chrome était au bord des 10 % : 9,88 % au niveau mondial, 10,13 % en Europe et 9,02 % en France.

Ces bons chiffres s’expliquent aisément : Chrome est plus utilisé sur les PC personnels qu’en entreprise. Fort logiquement, les vacances augmentent donc ses parts de marché. Toutefois, la situation pourrait rapidement changer chez les professionnels. Tout d’abord, Google met progressivement en place un écosystème complet autour de son navigateur.

De plus, le support des applications natives, au travers de Native Client, fait de ce produit une alternative professionnelle viable à Internet Explorer et aux ActiveX. Ceci est d’autant plus vrai que Google Chrome Frame permet de sauter le pas… en conservant Internet Explorer. Enfin, les développeurs apprécient cette offre. Le site W3Schools comptait ainsi 16,7 % de visiteurs sous Chrome en juillet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur