Google lance un outil de monitoring et d'alertes pour ses services

Sécurité

Google Apps Status Dashboard est lancé deux jours après la panne qui a touché GMail

Google est très réactif (ou est-ce un hasard du calendrier ?). Deux jours après la panne de GMail, le géant du Web annonce un nouvel outil qui aura de quoi rassurer ses clients entreprises : Google Apps Status Dashboard.

Le principe est simple : il s’agit de pouvoir observer d’un coup d’oeil l’état de tous les services en ligne de Google et ainsi d’anticiper en cas d’incident, de ralentissement ou de panne.

La plupart des applications présentes dans Google Apps sont ainsi monitorées : GMail bien sûr mais aussi Calendar, Talk, Docs List, Documents, Spreadsheets, Presentations, Sites, Video for business et Admin Control Panel.

Le groupe de Mountain View tient ainsi à montrer qu’il se préoccupe de la qualité de service de ses applications professionnelles. Environ un million d’entreprises est abonné à Google Apps et l’incident de mardi pourrait semer le doute dans le monde professionnel même si la panne n’a duré que quelques heures.

Rappelons que cet incident a été provoqué par un effet de bord dans les serveurs européens de Google qui a provoqué des incidents en cascade au niveau des datacenters débouchant sur la coupure du service pendant plus de deux heures.

Le groupe, après s’être excusé, a annoncé qu’il offrait 15 jours d’abonnement gratuits à ses clients entreprises. Rappelons que Google Apps est facturé 50 dollars par an et par utilisateur, l’extension de l’abonnement de 15 jours correspond donc à une ristourne de 2,05 dollars.

Avec le lancement de son tableau de bord, Google espère donc rassurer et fidéliser ses chers clients professionnels, une source de revenus que la firme cherche depuis de longs mois à développer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur