HDS adopte System Center 2012 et le cloud privé Microsoft

Cloud

Hitachi Data Systems est le premier à marquer son adoption de Microsoft System Center 2012 et de la stratégie Private Cloud de Microsoft.

Avec System Center 2012, et sa déclinaison au cœur de la plateforme de cloud privé Microsoft Private Cloud Fast Track, Microsoft marque un grand coup et en tout cas n’a pas manqué de séduire clients et partenaires présents sur le MMS 2012 (Microsoft Management Summit). Les fabricants de serveurs et de datacenters, en particulier, ont montré leur intérêt en dévoilant leurs projets construits autour de la nouvelle plateforme de Microsoft.

Parmi eux, HDS a était le premier à dévoiler publiquement sa stratégie d’intégration de System Center 2012. Le fabricant annonce donc qu’il va combiner ses solutions serveurs et de stockage, avec une infrastructure réseau standard, Windows Server 2008 R2 Hyper-V et System Center 2012, assemblés sur le modèle de cloud privé Microsoft Private Cloud Fast Track.

Faciliter la mise en place d’un cloud privé

L’objectif est de permettre aux entreprises de déployer rapidement et à moindre coût des infrastructures de cloud privé. Selon HDS, la solution d’administration Microsoft System Center 2012 permet notamment une intégration transparente avec l’application Virtual Machine Manager (VMMSC) du System Center Microsoft, ainsi qu’une migration transparente en temps réel de machines virtuelles sur le même site ou entre différents sites pouvant être distants jusqu’à 200 km.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur