HP Discover 2013 – Presque le paradis du Big Data avec HAVEn ?

Big DataCloud

Fort de son portefeuille analytique, de gestion des connaissances, de sécurité et de supervision, HP propose une nouvelle plate-forme Big Data. Et même une version gratuite et complète de Vertica limitée à 1 téraoctet.

Merci les réseaux sociaux et l’explosion d’Internet !

Analyser de très grands volumes de données favorise non seulement la demande de nouveaux logiciels et autres connecteurs, mais augmente aussi les besoins en matériel de calcul (serveurs), de stockage, etc.

Cela est-il toujours pertinent, intéressant, rentable ? Les plus intéressés ont beau jeu de répondre : « Et si cela l’était, seriez-vous dans la course ? »

L’heure est aux plates-formes. Vous avez un manque de compétences ? On s’en charge avec une plate-forme intégrée et automatisant un maximum de traitements complexes. Et la vague Big data n’y échappe pas.

HP_BD_Datas
Une taxonomie différente et intéressante.

Tout acteur dans le peloton de tête mondial de l’informatique doit s’afficher sur le Big Data avec l’offre la plus complète possible. Et HP se positionne donc fortement en annonçant sa plate-forme HAVEn.

Au-delà de la ritournelle « données structurées – information non structurée, bla-bla-bla », la firme délimite les zones de jeu du Big Data en : données machine (M2M, et toutes les données de supervision ou autre), informations humaines et données métier.

Ce qui lui permet évidemment de démontrer habilement la complémentarité de ses logiciels Vertica (moteurs analytiques et statistiques, ETL, Big Data…) pour les données machines et métiers (plutôt structurées ou semi-structurées) et Autonomy (gestion des connaissances et analyse d’informations texte et multimédia) pour les autres. Avec une jonction naturelle puisque les informations métiers comprennent aussi de la bureautique, des e-mails, etc. (voir schéma).

Ces solutions éprouvées ‘et parfois chèrement acquises’ proposent plus de 700 connecteurs vers des applications, bases de données, formats de fichiers, etc. L’ensemble est sécurisé avec HP ArcSight, et supervisé/automatisé/analysé avec HP Operations Management.

La connexion vers une distribution Hadoop va de soi, ainsi que l’ouverture vers des applications tierces.

Et voici donc la clé du mystère : Hadoop + Autonomy + Vertica + Enterprise security + n applications = HAVEn.

La plate-forme Big Data by HP
La plate-forme Big Data by HP

Pieds et poings liés au Big Data HP ?

Bien entendu, HP met en avant la possibilité de déployer HAVEn sous tous les environnements maison : divers types d’infrastructures, de clouds ou d’appliances comme les HP AppSystem.

Anticipant l’appréhension légitime des entreprises de se retrouver prisonnières face à des solutions conçues par un éditeur, la société a aiguisé ses arguments.

L’éditeur/constructeur/SSII met en avant la nécessité d’offrir plus d’opportunités à l’écosystème : revendeurs/intégrateurs, clouds, ISV, spécialistes BI, etc. (voir illustration).

En outre, il souligne que son architecture ouverte supporte de très nombreux outils analytiques (dont les distributions majeures d’Hadoop), de nombreux langages de programmation et tout un écosystème de solutions (BI, ETL, Visualisation…).

De même, HAVEn supporte plusieurs technologies de virtualisation (VMware, Amazon ou OpenStack).

Une version gratuite et complète de Vertica

Décidé à prouver à moindre coût l’intérêt du Big data (et de sa plate-forme Vertica), HP propose Vertica Community Edition (https://my.vertica.com/community/) : une version gratuite et complète de Vertica Analytics Platform Enterprise Edition, limitée à un téraoctet de données. Intéressant !

L’utilisateur dispose d’un connecteur natif HDFS (Hadoop Distributed File System), de la possibilité de programmer avec le langage statistique open source R (prebuilt pack intégré), d’une gestion du stockage optimisé utilisant ses ressources existantes…

Sans oublier le déploiement possible avec une AMI préconfigurée (Amazon Machine Image) incluant des scripts pour gérer des clusters dynamiques sous Amazon EC2.

Cerise sur le gâteau : des outils d’administration pour valider les déploiements et assurer la gestion sécurisée des accès, et un SDK (software development kit) pour faciliter les processus de mise à jour.

Sur un marché du Big Data (qui ne saurait se limiter à Hadoop qui n’est pas conçu (actuellement) pour le temps réel, et ne traite pas les flux de données en temps réel (streaming), les poids lourds de l’industrie luttent pour se tailler une part importante.

Ce qui n’empêche pas les alliances, comme celle passée récemment avec SAP avec Hana. Certes l’allemand positionne Hana au-delà du Big data, plutôt comme une plate-forme d’entreprise. Toutefois, la base de données Olap et OLTP est embarquée, ainsi qu’Hadoop.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – HP : du garage à la multinationale


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur