HP en chasse lorgnerait sur Aruba Networks

CloudMobilitéRéseauxWifi

En pleine phase de scission, HP a de nouveau faim d’acquisitions explique Meg Whitman. Selon la presse économique, Aruba Networks serait la prochaine proie.

HP est de retour dans le concert des acquisitions. Meg Whitman l’a déclaré sans ambages à nos confrères de Re/Code, « nous sommes en chasse, absolument ». Elle ajoute, « nous disposons d’une innovation organique formidable, mais ce n’est pas suffisant. Nous allons donc faire des acquisitions ». Cette stratégie a déjà commencé par le rachat de Voltage Security, spécialiste des solutions de chiffrement en mode Cloud.

Mais c’est un gros poisson que HP souhaite prendre prochainement dans ses filets. Selon Bloomberg, la firme de Palo Alto aurait jeté son dévolu sur Aruba Networks, spécialiste des réseaux sans-fil. Ce rachat apporterait à HP un portefeuille et une expertise sur le marché WLAN à destination des entreprises pour mieux concurrencer son rival Cisco (qui s’était emparé de Meraki). Ce marché est en pleine croissance y compris pour les opérateurs qui s’appuient sur les technologies wireless pour désengorger le trafic sur les réseaux cellulaires.

Selon le site financier qui cite des sources proches du dossier, des discussions ont eu lieu entre les deux parties. Le montant de l’opération est estimé entre 2,5 et 3 milliards de dollars. Bien évidemment les deux acteurs n’ont fait aucun commentaire sur ces rumeurs.

Se renforcer et communiquer

En pleine opération de scission, HP finalise l’organigramme de ses deux entités. Un exercice toujours délicat, comme le montre le départ de David Scott ancien responsable de l’activité stockage ou la mise sur la touche en début de semaine de Martens Mickos, ancien CEO d’Eucalyptus chargé de l’activité Cloud au sein de l’entité HP Entreprise. Cette dernière devrait générer environ 50 milliards de dollars de revenus composés de 27 milliards pour la partie hardware et software, et 23 milliards pour l’activité service.

Meg Whitman commence donc à communiquer sur la stratégie, sur les succès (avec un contrat de plusieurs milliards de dollars pour l’IT de la Deutsche Bank), mais aussi de répondre aux attaques de ses concurrents (voir notre article, Cisco critique ouvertement la dernière gamme de switch de HP). Il reste maintenant à confirmer ce regain de dynamisme sur le plan financier. Hier la société américaine a publié des résultats trimestriels en repli.

A lire aussi :

Big Data : Blablacar copilote sa BI avec HP, Tableau et Dataiku

HP renforce sa gamme de solutions managées de cloud privé Helion

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur