HP et Microsoft signent un accord mondial autour du cloud

Cloud

Un accord croisé entre HP et Microsoft permet aux deux sociétés de proposer un catalogue commun d’offres cloud, hébergées sur les datacenters des deux firmes.

Entre le constructeur HP et l’éditeur Microsoft, les liens sont nombreux et solides. Un nouveau pont entre les deux sociétés est aujourd’hui mis en place. Il concerne le secteur ultra stratégique du cloud computing.

La division Enterprise Services de HP va ainsi redistribuer les solutions cloud de communication et de travail collaboratif de la firme de Redmond. Un contrat signé au niveau mondial, et ce, pour une durée de quatre ans, précisent nos confrères d’ITespresso.

Les deux firmes IT veulent aider les entreprises à « recentrer les dépenses IT de la maintenance vers l’innovation » en passant d’un modèle fondé sur l’investissement (CAPEX, achat d’infrastructures) à un modèle fondé sur les dépenses de fonctionnement (OPEX, coût d’exploitation).

Un chassé-croisé de produits

Concrètement, cela se traduit par une série de solutions cloud (public, privé, hybride) que Microsoft met à disposition de HP. Et vice-versa. Côté Microsoft, on parle de produits comme Office 365, Microsoft Exchange Server 2010, Microsoft Office SharePoint Server 2010 et Microsoft Lync Server 2010.

Côté HP, c’est le catalogue de services cloud de la division Enterprise Services est concernée : Cloud Services–Messaging, Cloud Services–Collaboration, Cloud Services–Real-Time Collaboration.

A priori, il ne sera pas toujours évident de savoir où sont hébergées les données, puisque HP et Microsoft mettront à contribution les datacenters de l’un ou de l’autre en fonction du mode d’exploitation cloud retenu, des solutions et des entreprises. À ce degré d’implication, les dossiers seront traités au cas par cas pour parvenir à des solutions sur mesure.

Crédit photo : © Shoot4u – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur