HP le prouve: le meilleur argument pour vendre une tablette reste son prix

CloudTablettes

La promotion appliquée à la tablette HP TouchPad le démontre : le prix, plus que la pérennité, est la clé du succès.

HP vient sans conteste de lancer la bonne affaire l’année. La firme a en effet cassé le prix de ses tablettes TouchPad aux États-Unis, puis au Canada, en France, au Royaume-Uni, en Australie, etc. Dans notre contrée, le prix de ce produit moderne et performant se fixe à 99 euros TTC en version 16 Go et 129 euros TTC en mouture 32 Go. Une excellente affaire.

Au vu des commentaires postés sur le site de notre confrère Gizmodo.fr, il semble que la firme ait réussi à écouler ses stocks à une vitesse record. Même constat outre-Atlantique où le TouchPad est devenu rapidement un best-seller au sein des grandes enseignes comme Amazon et Best Buy.

Initialement, HP a bradé sa tablette afin de répondre aux craintes des revendeurs, qui pensaient qu’ils n’arriveraient pas à écouler leurs stocks (le produit étant officiellement abandonné par la firme). La réaction des consommateurs a – une nouvelle fois – été totalement contraire aux attentes des spécialistes du marketing.

Point amusant, le constructeur a réussi indirectement à mettre un chiffre sur un marché habituellement difficile à évaluer; celui des tablettes ‘noname’. En effet, si l’iPad reste le champion du marché, il semble évident que la multitude de produits à moins de 150 euros doit cumuler des parts de marché importantes. Comme le secteur de l’assemblage dans le monde PC, l’importance de ces produits reste toutefois difficile à évaluer (voire totalement ignorée dans les chiffres officiels).

Grâce à sa promotion, HP montre qu’une tablette ultra économique, même figée en terme de support et de mises à jour logicielles, se vend bien mieux que les produits des ténors du secteur. Une belle démonstration, qui doit ravir les constructeurs taïwanais.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur