HTC alimente la 4G avec le One SV

4GPoste de travailSmartphones
HTC One SV

Après le One XL, HTC enrichit son offre 4G LTE avec le One SV. Un moyen de gamme honnête, malgré quelques régressions par rapport au One S.

HTC accélère l’enrichissement de sa gamme One lancée au Mobile World Congress 2012. Après les récents One X+ (42 Mbit/s) et One XL (4G), HTC présente le One SV sur le marché français.

Le, en toute logique de nomenclature, successeur du One S, s’enrichit avant tout avec le support du LTE pour la 4G et du 42 Mbit/s (H+ ou Dual Carrier selon les opérateurs). « Nous sommes heureux de contribuer au développement des réseaux 4G LTE à travers le monde, avec des modèles qui permettent à nos clients de profiter de l’Internet, des films en streaming et des web radios, plus rapidement et plus facilement que jamais », se réjouit Peter Chou, CEO de HTC.

Quelques régressions

Seuls les clients de SFR peuvent aujourd’hui profiter du réseau 4G voix et données sur Lyon et Montpellier (dans quelques jours). Réseau ultra haut débit qui s’étendra à d’autres métropoles françaises, y compris chez Orange, qui ouvrira ses services voix en 4G à partir de février.

Les utilisateurs insensibles à la 4G n’auront pas forcément intérêt à se jeter sur le One SV. Le nouveau modèle voit sa configuration régresser sur plusieurs points. Son processeur double cœur affiche une fréquence de 1,2 GHz contre 1,5 GHz avec le Qualcomm MSM8290 Snapdragon Krait du One S (peut-être y gagnera-t-il en autonomie cependant). Et son capteur photo-vidéo tombe à 5 mégapixels contre 8 précédemment. Tout comme sa mémoire de stockage divisée par deux à 8 Go.

Un moyen de gamme honnête

En revanche, il s’affine et s’allonge malgré un petit embonpoint (128 x 66,9 x 9,2 mm contre 130,9 x 65 x 7,8 mm) tout en conservant son écran 4,3 pouces. Dommage par ailleurs qu’il ne soit livré qu’avec Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich alors qu’on aurait apprécié du Jelly Bean (4.1 à défaut du 4.2). La surcouche Sense est toujours présente.

Disponible dès ce mois de décembre à 449 euros TTC, l’HTC One SV s’inscrit néanmoins, sur le papier, comme un smartphone moyen de gamme des plus honnêtes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur