Entreprise connectée : Le temps est venu d’accélérer !

L’entreprise connectée répond à une triple promesse de rapidité, de flexibilité et d’efficience… Si l’effort de transformation digitale est massivement engagé dans les entreprises, l’année 2022 devra être celle d’une accélération massive de la digitalisation. L’enjeu : rester en prise directe avec les clients, les collaborateurs et plus globalement l’écosystème de l’entreprise. Explications.

La notion d’entreprise connectée est massivement employée. Au point que parfois, l’expression peut sembler galvaudée. « Une entreprise connectée est une organisation dont différentes fonctions, différents services sont digitalisés », explique Frédérique Liaigre, Présidente de Verizon France. Des ventes, en passant par la relation client, les ressources humaines, le marketing ou encore la Recherche et le Développement, la production et la fabrication…, l’ensemble des métiers qui concourent à l’efficacité et à la productivité d’une entreprise, gagnent à être connectés. « L’entreprise connectée interagit plus vite et plus efficacement avec son écosystème au sens large du terme, continue Frédérique Liaigre. Collaborateurs internes, clients, fournisseurs, partenaires… L’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise est impactée par la digitalisation ». En d’autres termes, lorsque ces fonctions sont virtualisées, les entreprises peuvent aisément utiliser des processus intelligents qui font appel à l’analyse des données. Ils facilitent une connexion sécurisée et transparente entre les personnes, les processus et les produits. Mais inscrire l’entreprise dans une dimension connectée, cela suppose selon Edwin Determann, Sr Manager Solutions Architects France, « de pouvoir accéder à l’ensemble des ressources utiles à l’entreprise et à son écosystème en toutes circonstances et en tous lieux, que l’information soit stockée sur des réseaux publics, des réseaux privés ou dans des data centers ». Au cœur de cette transformation, on trouve un enjeu encore plus grand qui « consiste à s’ouvrir et à s’interconnecter, à trouver sa place dans un monde ouvert mais sécurisé, au sein duquel l’entreprise est gestionnaire d’un écosystème complet », confirme Frédérique Liaigre.

Récolter les fruits de l’entreprise connectée

Des mois de pandémie ont démontré les nombreux atouts de l’entreprise connectée. Agissant comme un véritable levier de compétitivité, elle facilite les interactions entre l’entreprise et ses partenaires. Elle intervient également comme un moyen d’optimiser l’efficacité opérationnelle ou de rationaliser les coûts. « Elle permet par ailleurs de s’appuyer sur la donnée tant pour concevoir les produits que pour piloter la stratégie de l’entreprise à tous les niveaux, observe Frédérique Liaigre. Une omniprésence de la data, une circulation optimale et sécurisée de la donnée qui répond à un enjeu majeur dans une phase de relance économique : s’adapter à une gestion du temps toujours plus courte ». À l’aube de 2022, il est clair que le paysage économique a été modifié durablement et que les entreprises doivent tirer parti de la polyvalence que l’entreprise connectée peut offrir. Débarrassée de ses silos, inscrite dans une dimension collaborative, réagissant toujours plus vite aux soubresauts de marchés toujours plus en tension, « l’entreprise connectée intervient comme un exhausteur d’intelligence humaine », affirme Frédérique Liaigre. En plaçant la donnée au centre de l’échiquier de l’entreprise connectée, les décisions sont plus rapides, plus pertinentes… mais aussi plus simples à adapter. Mais pour gagner cette course de vitesse, « il faut disposer d’un média qui permette à l’ensemble de l’écosystème d’interagir efficacement, précise Edwin Determann. Ce média repose sur trois piliers : l’Infrastructure as a service (IaaS), la connectivité, et une bibliothèque d’API facilitant les interconnexions avec les applis métier. Ainsi l’entreprise s’inscrit au plus près du edge computing et peut répondre à des niveaux d’exigence toujours plus élevés de ses collaborateurs, de ses clients et de ses partenaires ». Dans l’entreprise connectée, tout est dynamique. Les données sont constamment mises à jour et modifiées. Contrôler ce changement rapide n’est pas aisé sans limiter la performance d’une infrastructure connectée. La flexibilité et l’adaptabilité du numérique permettent aux entreprises de passer rapidement d’un réseau de connectivité à l’autre, public ou privé, d’une application à l’autre et entre les environnements de cloud, d’un environnement sécurisé d’entreprise à un environnement personnel ou familial, le tout en un instant.

Verizon : une méthodologie au service de l’entreprise connectée

La transition vers l’entreprise connectée doit être progressive. « Le Big Bang n’existe pas !, affirme Frédérique Liaigre. C’est l’enseignement que nous tirons de notre expérience dans l’accompagnement de très nombreuses entreprises, dans de très nombreux secteurs d’activité ». Pour créer l’entreprise connectée, le NaaS est une brique indispensable, car il constitue la réponse la plus pertinente aux besoins d’agilité des entreprises. Mais, pour réussir ce projet de transformation, il faut agir avec méthode. « Nous recommandons toujours aux entreprises de procéder par étape, indique Edwin Determann. Il s’agit de dresser un état des lieux précis de l’entreprise, puis de définir une feuille de route sans jamais perdre de vue les enjeux de sécurité, de disponibilité et de performance ». Dans ce contexte, les outils de reporting et la visibilité sur les usages réseau et sur les difficultés comme sur les succès, jouent un rôle déterminant. « Comprendre et mesurer la performance de ces environnements numériques en fonction de l’expérience humaine propre à chacun s’impose comme une exigence clé pour l’entreprise connectée », conclut Edwin Determann.

Découvrez comment Verizon peut vous aider à franchir un nouveau cap en tant que véritable entreprise connectée.



À votre connaissance, quels sont les services offerts par Verizon Business ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...