Humeur: vague de suicides 2.0

Régulations

Le site Internet suicidemachine.org propose de se suicider dans sa vie 2.0. Pour récupérer l’autre.

Tuer ses « amis » sur Facebook pour avoir plus de temps pour ceux de la vie d’avant… C’est ce que propose le site suicidemachine.org, repéré par la BBC. Et il semble bien que ce suicide 2.0 – qui consiste finalement à faire une hécatombe « d’amis » – connaisse un certain engouement. Déjà, plus d’un million « d’amis » et plus de 500.000 tweets ont été éliminés par ce moyen, affiche la page d’accueil de la « suicide machine ».

Disparition partielle

Concrètement, celle ci donne la possibilité aux Internautes de disparaître de différents réseaux sociaux : Facebook, bien sûr, mais également Myspace, Linkedin et Twitter. En réalité, le geste est – un peu – moins radical qu’il n’y paraît : la « suicide machine » vide les comptes de leur contenu, mais sans éliminer les comptes utilisateurs eux mêmes. Précision importante aux candidats au geste ultime 2.0, dans les FAQ : « Si je tue mes amis en ligne, est ce que cela signifie qu’ils meurent dans la vie réelle ? » Réponse « Non ! »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur