IDF 2010: Intel ouvre AppUp, sa boutique d’applications en ligne

Logiciels

Intel est à son tour attiré par les sirènes du modèles des App Store. L’AppUp, sa vitrine d’applications en ligne se déclinera pour les netbooks. Reste à attirer les développeurs.

Intel se lance à son tour dans aussi sur le marché des vitrines d’applications en ligne. Lors de sa session IDF 2010 (San Francisco), l’entreprise de Santa Clara a inauguré l’ouverture grand public du centre AppUp pour les netbooks.

Pour toucher un maximum de clients potentiels, Intel compte favoriser la pré-installation de ce nouvel «App Store» sur les ultra-portables. Il faudra évidemment que les constructeurs et distributeurs informatiques acceptent de jouer le jeu.

A travers AppUP, le fondeur compte proposer des applications (gratuites et payantes) dans les domaines du divertissement, des réseaux sociaux, de la bureautique. Une option «essayer avant d’acheter l’application» est également prévue. AppUp s’inscrit comme un concurrent potentiel de Chrome Web Store que Google devrait lancer en octobre prochain.

Premier marché visé : les Etats-Unis. Les noms des premiers partenaires AppUp reflètent bien cette orientation : Accuweather, Barnes & Noble, Funkitron, Gibson Guitars, iWin, Kaplan, KONAMI et Lifetime. Et les applications des développeurs sous l’environnement d’exécution Adobe AIR sont acceptées.

Mais la prochaine étape est clairement l’internationalisation et Intel veut s’y employer avec un premier bouquet d’alliés dans la grande distribution : Best Buy (USA), Dixons (UK) et Croma (Inde). Selon l’entreprise de Paul Otellini, l’offre AppUp sera pré-installée sur les netbooks vendus par ces chaînes. L’application sera également disponible en téléchargement. Le constructeur taïwanais Asus compte livrer une première adaptation de l’AppUp dès le mois prochain.

Pour dynamiser ce nouvel écosystème auprès des développeurs, Intel récompensera les meilleures applications avec le soutien du fonds Intel Million Dollar Development. Effet de mode ou réelle tendance de fonds ? Intel compte aussi exploiter le «business apps» à l’instar de la référence en la matière : l’App Store d’Apple (iPhone et iPod Touch). Mais, au regard du poids d’Intel sur le marché des puces pour PC fixes et portables, et ses ambitions dans le segment “smart TV” et la mobilité, pourquoi s’en priver?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur