Infosec : Webroot insiste sur le SaaS

Sécurité

La société américaine est venue en France pendant le salon InfoSecurity pour dévoiler sa protection Saas Solution 3.3. Rencontre avec son p-dg, Peter Watkins

Plus de 85 % des malwares sont disséminés par le Web “. Partant de ce constat, la société américaine Webroot basée à Boulder dans le Colorado a décidé de se concentrer sur une sécurisation Web plutôt de se contenter du filtrage et archivage d’e-mails.

Désormais les véritables menaces proviennent davantage du web que des boîtes mails. Les entreprises déploient en général de nombreux moyens pour sécuriser les messageries alors que leurs dispositifs Web peuvent laisser à désirer“, nous explique Peter Watkins, p-dg de Webroot. L’éditeur propose ainsi, sur le sol américain depuis le début du mois et en Europe début janvier, un filtrage d’URL pour connaître et surtout anticiper d’éventuelles menaces venant de la Toile.

Webroot Web Security SaaS : “si vous arrêtez un cambrioleur tentant d’entrer chez vous par la porte, la prochaine fois, il passera par la fenêtre. Là aussi le trafic est redirigé vers l’adresse IP de nos serveurs. Une solutionin the cloudqui permet plus de rapidité et des déploiements raisonnables“.

De son côté, Email Security SaaS se concentre sur les virus et les spams. Les filtres sont renforcés par une analyse heuristique du système pour lutter contre les menaces inconnues ou nouvelles.

Fondée il y a une dizaine d’années, la société semble prendre la balle au bond en proposant dès le mois de janvier ces deux solutions en Europe. Le prix, lui, sera adaptable en fonction des besoins des clients. Mais Webroot admet partir sur la base d’un euro par mois par utilisateur.

Un lancement qui sonne comme une charge sur le marché Européen. Il faut dire que la société s’est donné jusqu’à2011 pour être le leader sur ce marché.” class=”alignleft” />


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur