Ingenico implémente l’administration SNMP sur ses terminaux

Réseaux

En intégrant SNMP à ses terminaux, Ingenico ouvre de nouvelles perspectives d’administration des parcs de terminaux de paiement à distance

Les nouveaux terminaux de paiement Ingenico sont déjà bien dotés : Ethernet, Wi-Fi, Bluetooth, GPRS et CDMA. Il leur manquait cependant la capacité d’être facilement administrés à distance. C’est réparé avec l’adoption du protocole SNMP (

simple network management protocol).

Ce protocole est largement répandu sur les réseaux TCP/IP, où il autorise l’administration à distance des équipements. Il permet en effet d’interroger les éléments du réseau (routeurs, hubs… et tous équipements-clés) et de récupérer des informations sur les terminaux.

Ingenico a adapté sa plate-forme de transactions et de paiements sécurisés Unicapt 32 de créer des indicateurs spécifiques sur le nombre de démarrages du terminal, de lignes imprimées, de cartes magnétiques et à puce lues, le nombre d’appels modem, etc.

Pour le gestionnaire d’un réseau de terminaux, Ingenico a également développé ‘trap function‘, une fonction spécifique qui remonte des informations d’alarme ou d’événements. Cette fonction autorise un suivi en temps réel du comportement des terminaux sur le terrain, sans avoir à envoyer des techniciens de maintenance pour extraire et collecter les statistiques des machines.

L’intégration de SNMP sur des terminaux de paiement ouvre des perspective de maintenance pro-active et d’identification des pannes à distance. Mais aussi de statistiques sur l’usage des terminaux et donc d’adaptation des offres en fonction des besoins des clients. Et au final de réduction des coûts?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur