Intel abandonne le marché des cartes mères desktop

Composants

Exit les cartes mères desktop. Au vu du déclin de ce marché, Intel préfère sur reconcentrer sur la mobilité… et les offres serveur.

L’Américain Intel vient de décider de stopper la production de cartes-mères desktop. Une annonce qui prendra effet cet été et qui ne sera pas sans décevoir les aficionados de la marque, qui appréciaient la qualité de ses produits.

Engagé dans une réorientation stratégique vers les technologies mobiles, le numéro un mondial des semiconducteurs ne renie pas pour autant le PC sous sa forme traditionnelle, précise ITespresso.fr.

Il n’est pas question, en l’occurrence, de fermer net les écoutilles ; l’heure est simplement à la prise de distance vis-à-vis d’un segment en déclin qui n’entre plus dans les plans sur le long terme.

Le desktop monte en gamme… et descend en volume

Ainsi, Intel continuera à fournir processeurs et sockets LGA à une horde de fabricants, essentiellement asiatiques, qui perpétueront l’offre desktop, avec dans leur collimateur une cible commerciale bien particulière.

Amoindrie, cette clientèle devrait en effet devenir plus qualitative, avec en tête de liste les professionnels de la création multimédia et les amateurs de jeux vidéo, demandeurs en processeurs Core Extreme.

Les équipes qu’Intel sollicitait depuis deux décennies dans le développement de ces cartes mères (activité « Desktop Motherboard ») seront réaffectées à la R&D dans le domaine des technologies mobiles.

En ligne de mire, les facteurs de forme qui montent en puissance (smartphones, tablettes), au même titre que les ordinateurs portables réunis sous la bannière Ultrabook.

Notez que les activités du fondeur dans le secteur des cartes-mères pour serveurs ne semblent pas impactées par cette décision.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les inventeurs hi-tech européens ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur