Intel au secours des Pandas chinois

Régulations

Intel équipe en sans-fil la Réserve naturelle de Wolong, en Chine, spécialement créée pour le panda géant. Une mission de sauvegarde de l’espèce, mais aussi pédagogique…

Partenaire de la Réserve naturelle de Wolong (Chine), Intel collabore activement avec la Fondation Globio à la création d’un laboratoire d’éveil qui permettra à des enfants dans le monde entier d’étudier, de travailler en groupe et de communiquer selon des modes originaux sur le panda, le mythique ours chinois en voie de disparition.

Intel apporte son savoir faire pour la mise en place du réseau de transmission haut débit et sans fil à la Réserve, afin de faciliter l’étude, le suivi et la conservation de l’espèce menacée qu’est le panda géant. La révolution sans fil pour la réserve Avant la mise en place de la nouvelle infrastructure, les communications à l’intérieur et à proximité de la réserve se limitaient à la téléphonie mobile qui couvrait certaines zones et à une liaison par modem sur réseau téléphonique commuté dans l’unité de soins. Souvent, la meilleure méthode pour transmettre des données consistait à les enregistrer sur disquette et à traverser la réserve, soit à pied sur quelques centaines de mètres soit en voiture sur un trajet de plusieurs kilomètres. Les chercheurs notaient sur papier leurs relevés sur l’état de santé et la croissance des pandas nouveau-nés, sans avoir sur le terrain accès au détail du dossier. Aujourd’hui, aspect le plus visible de la collaboration, les chercheurs qui travaillent à la réserve emploient des PC portables de technologie mobile Intel Centrino pour gérer et manipuler les contenus numériques : photos, vidéos et données sur les pandas. “Mettre en place d’un réseau ultramoderne dans une région excentrée et isolée, c’est démontrer de manière éclatante que le numérique ainsi que la convergence entre l’informatique et les communications transforment les modes de création, de transmission et d’exploitation de l’information“, a déclaré Anand Chandrasekher, vice président et general manager du Mobile Platforms Group d’Intel. Filaire, Wi-Fi et Centrino Le réseau est composé d’un réseau filaire (LAN) multi bâtiment, sur lequel se greffe un réseau sans fil (RLAN) à la spécification IEEE 802.11b. Associée à des PC portables de technologie mobile Intel Centrino, cette infrastructure permet aux chercheurs d’accéder plus largement aux données, par exemple les images relayées par un système d’observation vidéo composé de cinq caméras, et donc de suivre et de consigner au jour le jour, 24 heures sur 24, les activités des pandas ainsi que de les transmettre rapidement à leurs collègues du monde entier. De même, les vétérinaires installés dans le centre administratif sont désormais en mesure de savoir si les pandas nouveau-nés s’alimentent correctement et s’ils vont bien, alors qu’ils en sont séparés par une distance d’un kilomètre. C’est ainsi qu’un jour, le responsable de cette équipe, en observant les tendances qui se dégageaient sur plusieurs jours de l’alimentation de bébés pandas, a pu suggérer une modification de leur régime pour augmenter leurs chances de survie. Les relevés sont à présent consignés immédiatement après chaque repas à la crèche, transmis en sans-fil au centre vétérinaire, situé à plus de 200 mètres de là, et diffusé à des chercheurs de toute la Chine. Zhang Hemin, directeur de la Réserve naturelle de Wolong, a exprimé sa satisfaction : “Le numérique a transformé nos modes de communication. Grâce à Intel, nos chercheurs bénéficient aujourd’hui d’un équipement informatique de pointe pour tenter d’accroître la population des pandas et gérer leur précieux habitat“. Panda, réserve et pédagogie

La Réserve naturelle de Wolong est l’un des rares habitats protégés du panda géant qui subsistent. Située dans les montagnes verdoyantes de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, elle regroupe près de 20% des mille cinq cents pandas à peine que compte encore notre planète. C’est également un lieu de recherches permanentes sur la reproduction de cette espèce très menacée et sur son biotope, où le bambou joue un rôle crucial.

Située à environ 1 500 kilomètres au sud-ouest de Pékin, la Réserve naturelle de Wolong a été créée en 1963. Il s’agit de l’un des derniers refuges pour le panda géant. Le Centre chinois de Protection et de Recherche des Pandas géants qui y est implanté abrite actuellement quatre-vingts pandas en captivité, dont plus de trente oursons nés au cours des quatre dernières années. C’est de cette réserve que sont originaires les pandas prêtés à des zoos à San Diego et à Washington, au Japon, en Autriche et en Thaïlande. Mission pédagogique Dans le cadre de l’initiative de Wolong, Intel a ainsi travaillé en étroite collaboration avec la fondation Globio afin de mettre en place le laboratoire d’enseignement Globio & Intel (Children’s Learning Lab, CLL) au sein du Musée chinois du Panda géant. Le fondeur a gracieusement équipé le CLL d’un réseau sans fil et de PC portables Centrino destinés aux enseignants et écoliers des écoles primaires du cru (Sha Wan et Geng Da). Le fait d’équiper la Réserve de Wolong en sans-fil ouvre par ailleurs des perspectives d’échanges culturels à l’intention d’écoliers d’autres pays, afin d’inciter des enfants du monde entier à étudier, travailler en groupe et communiquer selon des modes originaux Pour cela, Intel et Globio ont ouvert un laboratoire d’enseignement à la Woodstock Elementary School de Portland (Oregon), jumelé avec celui de Wolong, où les élèves bénéficient en outre d’un programme d’apprentissage du chinois mandarin par immersion linguistique. Par l’intermédiaire de la plate-forme pédagogique en ligne de la fondation, les élèves des écoles primaires Sha Wan en Chine et Woodstock aux Etats-Unis vont entretenir des échanges culturels à la faveur desquels chaque nationalité approfondira des thèmes relevant de son environnement. Il s’agira par exemple pour les écoliers chinois d’exploiter les ressources de leur CLL pour étudier les pandas géants, tandis que les petits Américains s’intéresseront à l’aigle chauve, symbole des Etats-Unis et autre espèce menacée. L’infrastructure informatique de chaque CLL donnera aux enfants la possibilité d’approfondir les thèmes de la pérennité des ressources naturelles et de la biodiversité tout en encourageant le dialogue avec d’autres élèves, sur place ou à l’autre bout du monde. “Intel estime que l’éducation est ce vecteur essentiel qui nous prépare à l’avenir. L’action d’Intel à Wolong, matérialisée par des technologies de pointe au service du quotidien et de la qualité de vie, s’inscrit dans le droit fil de son intérêt pour la Chine. Parallèlement, le jumelage de deux écoles primaires, l’une américaine et l’autre chinoise, offre de magnifiques perspectives d’échanges culturels”, a& confirmé Ian Yang, responsable d’Intel China Ltd.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur